Acts 24

Or cinq jours après, le souverain sacrificateur, Ananias, descendit avec quelques anciens et un certain orateur, nommé Tertulle : ils portèrent plainte auprès du gouverneur contre Paul. Et celui-ci ayant été appelé, Tertulle commença à l'accuser, en disant : C'est par toi, très excellent Félix, que nous jouissons d'une paix profonde et des réformes que ta prévoyance a procurées à cette nation ; nous le reconnaissons en tout et partout avec une entière gratitude. Mais pour ne pas te retenir plus longtemps, je te prie de nous écouter brièvement selon ta clémence. Nous avons en effet trouvé cet homme, qui est une peste et qui excite des séditions parmi tous les Juifs, par toute la terre, qui est chef de la secte des Nazaréens, qui a même tenté de profaner le temple. Aussi l'avons-nous arrêté. [et nous voulûmes le juger selon notre loi : mais le tribun Lysias étant descendu, l'a enlevé de nos mains avec beaucoup de violence, ordonnant que ses accusateurs vinssent devant toi.] Tu pourras toi-même, en l'interrogeant, apprendre de lui toutes les choses dont nous l'accusons. Les Juifs aussi se joignirent à lui, prétendant que les choses étaient ainsi. 10 Mais Paul, après que le gouverneur lui eut fait signe de parler, répondit : Sachant que depuis plusieurs années tu es juge de cette nation, c'est avec confiance que je parle pour ma défense. 11 Tu peux savoir qu'il n'y a pas plus de douze jours que je suis monté à Jérusalem pour adorer. 12 Et ils ne m'ont trouvé ni dans le temple, ni dans les synagogues, ni dans la ville, discutant avec quelqu'un ou provoquant une sédition de la foule. 13 Et ils ne peuvent prouver les choses dont ils m'accusent maintenant. 14 Mais je te confesse ceci : que, selon la voie qu'ils appellent secte, ainsi je sers le Dieu de mes pères, croyant tout ce qui est écrit dans la loi et dans les prophètes ; 15 ayant en Dieu cette espérance, laquelle eux-mêmes attendent aussi, qu'il y aura une résurrection des morts, tant des justes que des injustes. 16 C'est pourquoi moi-même aussi, je m'efforce d'avoir constamment une conscience sans reproche devant Dieu et devant les hommes. 17 Or après plusieurs années, je suis venu pour faire des aumônes à ma nation et pour présenter des offrandes. 18 Comme je les présentais, ils m'ont trouvé purifié dans le temple, sans attroupement ni tumulte ; 19 c'étaient certains Juifs d'Asie, qui devraient comparaître devant toi et m'accuser, s'ils avaient quelque chose contre moi. 20 Ou bien, que ceux-ci disent eux-mêmes de quel crime ils m'ont trouvé coupable, lorsque j'ai comparu devant le sanhédrin ; 21 à moins que ce ne soit cette seule parole, que j'ai dite hautement pendant que je comparaissais au milieu d'eux : C'est pour la résurrection des morts que je suis aujourd'hui mis en jugement devant vous. 22 Mais Félix, qui connaissait assez exactement ce qui concernait cette voie, les ajourna en disant : Quand le tribun Lysias sera descendu, j'examinerai votre affaire. 23 Il ordonna au centenier de garder Paul, et qu'il eût quelque liberté, et qu'on n'empêchât aucun des siens de le servir. 24 Quelques jours après, Félix étant venu avec Drusille sa femme, qui était juive, envoya chercher Paul, et l'entendit parler de la foi en Christ Jésus. 25 Mais comme il parlait de justice et de tempérance, et du jugement à venir, Félix, effrayé, répondit : Pour le présent, va-t'en, mais quand j'en trouverai l'occasion, je te rappellerai. 26 En même temps aussi, il espérait que Paul lui donnerait de l'argent ; c'est pourquoi aussi il l'envoyait chercher assez fréquemment, et s'entretenait avec lui. 27 Or, après deux ans accomplis, Félix eut pour successeur Porcius Festus ; et voulant s'assurer la reconnaissance des Juifs, Félix laissa Paul dans les chaînes.
Copyright information for FreBBB