Isaiah 21

Sentence du désert de la mer.

Comme les ouragans qui, dans le midi, se précipitent du désert, il vient d'une terre redoutable.
Un spectacle cruel m'est apparu le perfide agit en perfide, et le ravageur ravage. Monte, Elam ! Assiège, Mède ! Je fais cesser tous les gémissements ! C'est pourquoi mes reins sont pleins de douleur ; des maux me saisissent comme des maux d'enfantement ; je me tords à l'entendre, je m'épouvante à le voir ! Mon cœur s'égare, l'effroi me saisit ; le crépuscule que je désirais est devenu pour moi plein de terreurs. On dresse la table, on fait le guet, on mange, on boit...

Debout, capitaines ! Oignez le bouclier !
Car ainsi m'a dit le Seigneur : Va, pose une sentinelle ; qu'elle dise ce qu'elle verra. Et elle vit des cavaliers deux à deux sur des chevaux, des cavaliers sur des ânes, des cavaliers sur des chameaux. Et elle fit attention, grande attention. Et elle cria : Comme un lion, Seigneur, je me tiens au guet tout le jour, je reste en vedette toutes les nuits : voici venir de la cavalerie, des cavaliers deux à deux !

Et elle reprit et dit : Elle est tombée, elle est tombée, Babylone, et toutes les statues de ses dieux, on les a brisées contre terre !
10 O mon peuple qu'on foule, mon grain qui est sur l'aire, ce que j'ai entendu de l'Eternel des armées, du Dieu d'Israël, je vous l'ai déclaré ! 11 Sentence de Duma.

On me crie de Séir : Sentinelle, où en est la nuit ? Sentinelle, où en est la nuit ?
12 La sentinelle répond : Le matin vient, et la nuit aussi. Faites des questions, si vous en voulez faire ; revenez une autre fois ! 13 Sentence en Arabie.

Vous bivouaquerez dans la forêt en Arabie, caravanes de Dédan !
14 Venez avec de l'eau à la rencontre de celui qui a soif, habitants du pays de Théma ; offrez du pain au fugitif ! 15 Car ils ont fui devant l'épée, devant l'épée nue, devant l'arc bandé, devant le fort de la bataille. 16 Car ainsi m'a dit le Seigneur : Encore une année, comptée comme celles d'un journalier, et c'en est fait de toute la gloire de Kédar ! 17 Et des nombreux arcs des vaillants fils de Kédar, il ne restera que peu de chose ; car l'Eternel, le Dieu d'Israël, a parlé.
Copyright information for FreBBB