Isaiah 38

En ces jours-là, Ezéchias fut malade à la mort ; et le prophète Esaïe, fils d'Amots, vint vers lui et lui dit : Ainsi a dit l'Eternel : Donne tes ordres à ta maison ; car tu vas mourir, et tu ne te relèveras pas. Alors Ezéchias tourna sa face contre la muraille et fit sa prière à l'Eternel, et dit : Ah ! Eternel, souviens-toi, je te prie, que j'ai marché devant toi avec fidélité et d'un cœur intègre, et que j'ai fait ce qui était bien devant tes yeux ! Et Ezéchias pleura beaucoup. Alors la parole de l'Eternel fut adressée à Esaïe en ces mots : Va et dis à Ezéchias : Ainsi a dit l'Eternel, le Dieu de David, ton père : J'ai entendu ta prière, j'ai vu tes larmes ; voici, j'ajoute à tes jours quinze années ; je te délivrerai de la main du roi d'Assyrie, toi et cette ville ; je protégerai cette ville. Et voici le signe que l'Eternel accomplira cette parole qu'il a prononcée : Je vais faire reculer de dix degrés l'ombre des degrés qui est descendue par l'effet du soleil sur les degrés d'Achaz.

Et le soleil recula de dix degrés sur les degrés qu'il avait déjà parcourus.
Ecrit composé par Ezéchias, roi de Juda, lorsqu'il fut malade et q'il fut guéri de sa maladie : 10 Je disais : Ainsi dans la paix de mes jours je vais descendre aux portes du sépulcre ; je suis privé du reste de mes années ! 11 Je disais : Je ne verrai plus l'Eternel, l'Eternel, sur la terre des vivants ; je ne verrai plus les hommes, je serai avec les habitants de la mort ; 12 ma demeure est enlevée, emportée loin de moi comme une tente de berger ; comme un tisserand, j'ai tissé le fil de ma vie ; il me retranche de la trame ; du jour à la nuit tu en auras fini avec moi ! 13 Je me suis tu jusqu'au matin ; pareil à un lion, il brisait tous mes os. Du jour à la nuit tu en auras fini avec moi ! 14 Comme l'hirondelle, comme la grue, j'ai crié ; j'ai gémi comme la colombe ; mes yeux se sont lassés à regarder en-haut : Eternel, on me fait violence ; sois mon garant ! 15 Que dirai-je ? Il m'a promis, il l'a fait ! Je me joindrai au cortège sacré tout le temps de ma vie, à cause de l'amertume de mon âme ! 16 Seigneur, c'est en cela qu'est la vie ; c'est dans toutes ces choses que mon esprit trouve la vie ; tu me fortifieras, tu me feras revivre. 17 Voilà, l'amertume, l'amertume, a été mon salut ; ton amour a retiré mon âme de la fosse du néant ; car tu as jeté tous mes péchés derrière ton dos. 18 Car ce n'est pas le séjour des morts qui te célébrera, ni la mort qui te louera ; ceux qui sont descendus dans la fosse n'espèrent plus en ta fidélité. 19 Le vivant, le vivant, c'est lui qui te célébrera, comme moi en ce jour ; le père fera connaître aux fils ta fidélité. 20 L'Eternel est là pour me sauver ; nous ferons résonner les cordes de ma lyre tous les jours de notre vie dans la maison de l'Eternel ! 21 Et Esaïe dit : Qu'on apporte un gâteau de figues, et qu'on l'applique sur la tumeur, et il guérira. 22 Et Ezéchias dit : Quel signe aurai-je que je monterai encore à la maison de l'Eternel ?
Copyright information for FreBBB