Job 40

L'Eternel répondit à Job et dit : Le censeur disputera-t-il avec le Puissant ?

Que celui qui fait la leçon à Dieu réponde !
Job répondit à l'Eternel et dit : Ah ! je suis trop peu de chose ! que te répondrai-je ?

J'ai mis la main sur ma bouche.

J'ai parlé une fois, et je ne répliquerai plus,

Deux fois, et je ne continuerai pas.
L'Eternel adressa la parole à Job du milieu du tourbillon, et dit : Voyons, ceins tes reins comme un homme ;

Je t'interrogerai, et tu m'instruiras.

Veux-tu donc anéantir mon droit,

Me condamner pour te justifier !

As-tu un bras pareil à celui de Dieu ?

Peux-tu, comme lui, faire tonner ta voix ?

10 Orne-toi de majesté et de grandeur ;

Revêts-toi de splendeur et de magnificence !

11 Donne un libre cours aux accès de ta colère,

Regarde tous les hautains et abaisse-les !

12 Regarde tous les hautains, humilie-les ;

Ecrase sur place les méchants.

13 Cache-les tous dans la poussière,

Cache leurs visages dans l'obscurité.

14 Alors, moi aussi, je te louerai

De ce que ta droite te procure du secours.

15 Voici l'hippopotame, que j'ai fait en même temps que toi ;

Il mange de l'herbe comme le bœuf.

16 Voici, sa force est dans ses reins,

Sa vigueur dans les muscles de son ventre.

17 Il raidit sa queue comme un cèdre,

Les nerfs de ses cuisses sont entrelacés.

18 Ses os sont des tubes d'airain,

Ses côtes comme des barres de fer.

19 C'est le chef-d'œuvre de Dieu ;

Son créateur lui a fourni sa faux,

20 Car des montagnes [entières] produisent son fourrage,

Tandis que tous les animaux des champs se jouent près de lui.

21 Il se couche sous les lotus,

Dans la retraite des roseaux et des marais.

22 Les lotus le couvrent de leur ombre,

Les saules de la rivière l'environnent.

23 Si un fleuve s'emporte, il ne s'effraie pas,

Il reste calme, quand un Jourdain monte jusqu'à sa gueule.

24 Peut-on l'attaquer face à face,

Le prendre dans des filets pour lui percer le nez ?

Copyright information for FreBBB