Jonah 4

Et Jonas en éprouva un vif chagrin et se fâcha. Et il fit une prière à l'Eternel et dit : Eternel, n'était-ce donc pas là ce que je disais, lorsque j'étais dans mon pays ? C'est pourquoi je me suis hâté de fuir à Tharsis ; car je savais que tu es un Dieu miséricordieux et clément, lent à la colère, abondant en grâce et qui te repens du mal. Et maintenant, Eternel, retire, je te prie, mon âme ; car la mort me vaut mieux que la vie. Et l'Eternel répondit : Fais-tu bien de te fâcher ? Jonas était sorti de la ville et s'était assis à l'orient de la ville, et il s'était fait là une hutte de branches et s'y tenait à l'ombre jusqu'à ce qu'il vit ce qui arriverait à la ville. Et l'Eternel Dieu fit pousser un ricin qui s'éleva au-dessus de Jonas pour lui faire ombre sur la tête, afin de le délivrer de son mal ; et Jonas se réjouit d'une grande joie à cause de ce ricin. Et l'Eternel fit venir, au lever de l'aurore le lendemain, un ver qui piqua le ricin, et il sécha. Et voici, au lever du soleil, Dieu fit venir un vent d'orient, brûlant, et le soleil donna sur la tête de Jonas, et il défaillit et demanda de mourir en disant : La mort me vaut mieux que la vie. Et Dieu dit à Jonas : Fais-tu bien de te fâcher à cause de ce ricin ? Et il répondit : Je fais bien de me fâcher jusqu'à la mort. 10 Et I'Eternel dit : Tu t'affliges au sujet d'un ricin pour lequel tu n'as pas travaillé et que tu n'as pas fait grandir, qui est venu en une nuit et qui a péri en une nuit. 11 Et moi, je ne m'affligerais pas au sujet de Ninive, la grande ville, dans laquelle il y a plus de cent vingt mille hommes qui ne savent pas distinguer leur droite de leur gauche, et des bêtes nombreuses !
Copyright information for FreBBB