Psalms 12

Au maître chantre. Sur l'octave. Psaume de David.

Sauve, ô Eternel, car les hommes pieux ne sont plus ;

Les gens de bonne foi ont disparu d'entre les fils des hommes.

Chacun parle faussement à son prochain, avec des lèvres flatteuses,

Ils parlent avec un cœur double.

Que l'Eternel retranche toutes les lèvres flatteuses,

La langue qui discourt avec arrogance,

Ceux qui disent : Nous faisons de nos langues une force,

Nous avons nos lèvres pour alliées ; qui dominera sur nous ?

A cause de la violence faite aux affligés, à cause du gémissement des pauvres,

Maintenant je me lève, dit l'Eternel,

Je vais mettre en sûreté celui qui soupire après le salut.

Les paroles de l'Eternel sont des paroles pures,

Un argent éprouvé qui du creuset coule sur le sol,

Purifié sept fois.

Toi, ô Eternel, tu les garderas,

Tu les protégeras contre cette génération à toujours,

Pendant que les méchants se démènent autour d'eux,

Alors que règne la bassesse parmi les fils de l'homme.
Copyright information for FreBBB