Psalms 131

Cantique des pèlerinages. De David.

Eternel, mon cœur ne s'est point enflé,

Et mes yeux ne se sont point élevés,

Et je n'ai point recherché des choses trop grandes

Et trop hautes pour moi.

Oui, j'ai apaisé et fait taire mon âme ;

Comme un enfant sevré, sur le sein de sa mère ;

Comme un enfant sevré, telle est en moi mon âme.

Attends-toi, Israël, à l'Eternel,

Dès maintenant et à jamais !
Copyright information for FreBBB