Psalms 42

Au maître chantre. Méditation des fils de Koré.

Comme une biche brame après les eaux courantes,

Ainsi mon âme soupire après toi, ô Dieu !

Mon âme a soif de Dieu, du Dieu vivant.

Oh ! quand irai-je me présenter devant la face de Dieu ?

Jour et nuit je me nourris de mes larmes,

Parce que sans cesse on me dit : Où est ton Dieu ?

Il m'en souvient, et je fonds en pleurs,

Je m'avançais avec la foule,

Je conduisais le cortège à la maison de Dieu,

Aux cris joyeux et au chant des cantiques

D'une multitude en fête.

Pourquoi, mon âme, t'abattre et pourquoi gémir ?

Espère en Dieu ! Oui, je le louerai encore :

Il est mon salut et mon Dieu.

Dans l'abattement de mon âme, il me souvient de toi,

Dans ce pays du Jourdain et des Hermons,

Dans cette montagne de Mitsar.

Au milieu des gouffres retentissants qui s'entre-répondent,

Au grondement de tes cataractes,

Tous tes flots, tous tes torrents ont passé sur moi.

[Pourtant], le jour, l'Eternel me dispense sa grâce,

Et, la nuit, un cantique est dans mon cœur.

Ma prière monte au Dieu qui est ma vie.

Je dirai donc au Dieu qui est mon rocher :

Pourquoi m'as-tu oublié ?

10 Pourquoi dois-je marcher, menant deuil, devant l'ennemi qui me presse ?

C'est comme si tout se brisait dans mes membres,

Quand mes oppresseurs m'outragent

Et me disent sans cesse : Où est ton Dieu ?

11 Pourquoi, mon âme, t'abattre et pourquoi gémir ?

Espère en Dieu ! Oui, je le louerai encore :

Il est mon salut et mon Dieu.
Copyright information for FreBBB