Psalms 56

Au maître chantre. Sur Colombe des térébinthes lointains. Ecrit de David, lorsque les Philistins le saisirent à Gath.

Aie pitié de moi, ô Dieu, car l'homme mortel m'engloutit,

Tout le jour il me harcèle, il me tourmente.

Mes adversaires m'engloutissent tout le jour ;

Nombreux sont ceux qui me harcèlent avec insolence.

Dans mes jours d'alarmes, je mets en toi ma confiance ;

En Dieu je trouve sujet d'exalter sa parole,

En Dieu je mets ma confiance, je ne crains rien.

Que me ferait celui qui n'est que chair ?

Tout le jour ils tordent mes paroles.

S'ils pensent à moi, ce n'est que pour me nuire.

Ils s'assemblent, ils se tiennent cachés ;

Ces gens-là observent mes démarches,

Parce qu'ils en veulent à ma vie.

Avec une telle iniquité, pourraient-ils échapper ?

Dans ta colère, ô Dieu, renverse les peuples !

Tu sais combien de fois j'ai dû fuir ;

Mes larmes sont recueillies dans tes vaisseaux ;

Ne sont-elles pas inscrites dans ton livre ?

C'est pourquoi mes ennemis reculeront, le jour où je crierai.

Je le sais ! Dieu est pour moi.

10 En Dieu je trouve sujet d'exalter sa parole,

En l'Eternel j'ai de quoi exalter sa parole,

11 En Dieu je mets ma confiance, je ne crains rien ;

Que me ferait l'homme ?

12 J'ai à cœur, ô Dieu, d'accomplir les vœux que je t'ai faits ;

Je t'offrirai des sacrifices de louange,

13 Car tu as délivré mon âme de la mort,

Tu as même préservé mes pieds de chute,

Afin que je marche en présence de Dieu

A la lumière des vivants.
Copyright information for FreBBB