Psalms 64

Au maître chantre. Psaume de David.

Ecoute, ô Dieu, ma voix, quand je gémis ;

Garantis ma vie contre l'ennemi qui m'épouvante !

Mets-moi à couvert contre les méchants qui complotent,

Contre la troupe bruyante des ouvriers d'iniquité.

Ils aiguisent comme une épée leurs langues,

Ils ajustent comme une flèche leur parole amère,

Pour tirer en cachette sur l'innocent.

Soudain ils tirent sur lui et n'ont point de crainte ;

Ils s'affermissent dans leur mauvais dessein,

Ils ne parlent que de cacher des pièges,

Ils disent : Qui le verra ?

Ils inventent de criminelles intrigues :

Ils achèvent leurs combinaisons secrètes.

La pensée intime, le cœur de l'homme est insondable.

Mais Dieu soudain les atteint de sa flèche ;

Les voilà frappés.

Ils bronchent : sur eux retombe la menace de leur langue ;

Tous ceux qui voient cela hochent la tête.

Les hommes sont tous saisis de crainte,

Ils publient l'œuvre de Dieu

Et méditent sur ce qu'il a fait.

10 Le juste se réjouit en l'Eternel et se retire vers lui,

Et tous ceux qui ont le cœur droit se glorifient.
Copyright information for FreBBB