Psalms 81

Au maître chantre. Sur Guitthith. D'Asaph.

Chantez avec allégresse à Dieu, notre force !

Poussez des cris de joie vers le Dieu de Jacob !

Entonnez un chant et faites résonner le tambourin,

La harpe mélodieuse et le luth !

Sonnez de la trompe à la nouvelle lune,

A la pleine lune, pour le jour de notre fête !

Car c'est un statut pour Israël,

Une ordonnance du Dieu de Jacob,

Un témoignage qu'il a établi en Joseph,

Quand il sortit contre le pays d'Egypte.

J'entendais [alors] un langage qui m'était inconnu :

J'ai déchargé son épaule du fardeau ;

Ses mains ont lâché la corbeille.

Tu as crié dans la détresse, et je t'ai délivré ;

Je t'ai répondu, caché dans le tonnerre ;

Je t'ai éprouvé près des eaux de Mériba.

(Jeu d'instruments.)

Ecoute, mon peuple, et je t'avertirai ;

Israël, oh ! puisses-tu m'écouter !

Qu'il n'y ait au milieu de toi aucun autre Dieu,

Et ne te prosterne pas devant un Dieu étranger !

10 Je suis l'Eternel, ton Dieu, qui t'ai fait monter du pays d'Egypte ;

Ouvre ta bouche, et je la remplirai !

11 Mais mon peuple n'a point écouté ma voix,

Et Israël n'a point voulu de moi.

12 Alors je les ai abandonnés à la dureté de leur cœur ;

Ils marchèrent selon leurs propres conseils...

13 Oh ! si mon peuple m'écoutait,

Si Israël marchait dans mes voies !

14 J'aurais bientôt humilié leurs ennemis,

Et je tournerais ma main contre leurs oppresseurs ;

15 Ceux qui haïssent l'Eternel le flatteraient ;

Le temps de leur prospérité durerait éternellement.

16 Je les nourrirais de la moëlle du froment,

Je te rassasierais du miel du rocher.
Copyright information for FreBBB