Song of Solomon 1

Le Cantique des cantiques, lequel est de Salomon. L'une des jeunes filles :

Qu'il m'embrasse des baisers de sa bouche, car tes amours sont meilleures que le vin.
Tes parfums sont une senteur délicieuse. Ton nom est un parfum qui se répand ; c'est pourquoi les jeunes filles t'aiment. Les jeunes filles :

Entraîne-moi ! Nous courrons.

Sulammith :

Le roi m'a fait venir dans ses appartements !

Les jeunes filles :

Nous serons dans l'allégresse et nous nous réjouirons à cause de toi. Nous célébrerons ton amour plus que le vin ; c'est avec raison qu'elles t'aiment.
Sulammith :

Je suis noire, et pourtant je suis belle, filles de Jérusalem, comme les tentes de Kédar, comme les tentures de Salomon.
Ne vous étonnez pas de ce que je suis noire, de ce que le soleil m'a brûlée : les fils de ma mère se sont irrités contre moi, ils m'ont faite gardienne des vignes. Ma vigne, à moi, je ne l'ai pas gardée !... Dis-moi, toi que mon âme aime, où tu fais paître [ton troupeau], où tu le fais reposer à midi ; car pourquoi serais-je comme une femme qui se voile près des troupeaux de tes compagnons ? Les jeunes filles :

Si tu l'ignores, ô la plus belle des femmes, sors et suis les traces du troupeau, et fais paître tes chevrettes près des demeures des bergers !
Salomon :

A ma cavale dans l'attelage de Pharaon je te compare, ô mon amie !
10 Tes joues sont belles entre les chaînettes, ton cou au milieu des colliers. 11 Nous te ferons des chaînettes d'or semées de points d'argent. 12 Sulammith :

Tandis que le roi est en son divan, mon nard a exhalé son parfum.
13 Mon bien-aimé est pour moi le sachet de myrrhe qui repose entre mes seins. 14 Mon bien-aimé est pour moi la grappe de henné dans les vignes d'En-Guédi. 15 Salomon :

Te voilà belle, mon amie, te voilà belle ! Tes yeux sont des colombes.
16 Sulammith :

Te voilà beau, mon bien-aimé, et agréable ! Notre couche est verdoyante.
17 Les poutres de nos maisons sont des cèdres, nos lambris sont des cyprès.
Copyright information for FreBBB