2 Chronicles 12

1Lorsque Roboam eut affermi son royaume et acquis de la force, il abandonna la loi de Yahweh, et tout Israël avec lui. 2La cinquième année du règne de Roboam, Sésac, roi d'Egypte, monta contre Jérusalem , -- parce qu'ils avaient péché contre Yahweh, -- 3avec mille deux cents chars et soixante mille cavaliers; et l'on ne pouvait compter le peuple qui vint d'Egypte avec lui : Libyens, Sukkiens et Ethiopiens. 4Il prit les villes fortes qui appartenaient à Juda, et arriva jusqu'à Jérusalem. 5Sémaïas le prophète vint auprès de Roboam et des chefs de Juda qui s'étaient réunis dans Jérusalem à l'approche de Sésac, et il leur dit: "Ainsi dit Yahweh : Vous m'avez abandonné; moi aussi, je vous abandonne entre les mains de Sésac." 6Les chefs d'Israël et le roi s'humilièrent et dirent : "Yahweh est juste !" 7Quand Yahweh vit qu'ils s'humiliaient, la parole de Yahweh fut adressée à Sémaïas en ces termes : "Ils se sont humiliés, je ne les détruirai point; dans un peu de temps je leur donnerai la délivrance, et ma colère ne se répandra pas sur Jérusalem par la main de Sésac. 8Mais ils lui seront assujettis, afin qu'ils sachent ce que c'est que me servir ou servir les royaumes des pays." 9Sésac, roi d'Égypte, monta contre Jérusalem; il prit les trésors de la maison de Yahweh et les trésors de la maison du roi : il prit tout. Il prit les boucliers d'or que Salomon avait faits. 10A leur place, le roi Roboam fit des boucliers d'airain, et il les remit aux mains des chefs des coureurs qui gardaient l'entrée de la maison du roi. 11Chaque fois que le roi allait à la maison de Yahweh, les coureurs venaient et les portaient; et ils les rapportaient ensuite dans la chambre des coureurs. 12Comme Roboam s'était humilié, la colère de Yahweh se détourna de lui, de sorte qu'il ne fut pas détruit entièrement ; et il y eut encore des choses bonnes en Juda. 13Le roi Roboam s'affermit dans Jérusalem et régna. Il avait quarante et un ans lorsqu'il devint roi, et il régna dix-sept ans à Jérusalem ville que Yahweh avait choisie parmi toutes les tribus d'Israël pour y mettre son nom. Sa mère s'appelait Naama, l'Ammonite. 14Il fit le mal, parce qu'il n'appliqua pas son coeur à chercher Yahweh.\ 15Les actes de Roboam, les premiers et les derniers, ne sont-ils pas écrits dans les Paroles de Séméïas le prophète et dans celles d'Addo le voyant concernant les généalogies? Il y eut toujours des guerres entre Roboam et Jéroboam. 16Roboam se coucha avec ses pères, et il fut enterré dans la ville de David. Abia, son fils, régna à sa place.
Copyright information for FreCrampon