Bar 4

1La sagesse, c'est le livre des commandements de Dieu, Et la loi qui subsiste à jamais; Tous ceux qui s'y attacheront arriveront à la vie, Mais ceux qui l'abandonneront iront à la mort. 2Reviens, ô Jacob, et embrasse-la.. Marche à la splendeur qui jaillit de sa lumière. 3Ne donne pas ta gloire à un autre, Ni tes avantages à une nation étrangère. 4Heureux sommes-nous, ô Israël, Parce que ce qui plaît à Dieu nous a été révélé.\ 5Prends Courage, ô mon peuple, souvenir d'Israël! 6Vous avez été vendus aux nations, non pour la ruine; Mais parce que vous avez excité la colère de Dieu, Vous avez été livrés aux oppresseurs, 7Car vous avez irrité Celui qui vous a faits, En offrant des sacrifices aux démons, et non à Dieu. 8Vous avez oublié Celui qui vous a nourris, Dieu éternel, Et vous avez contristé Jérusalem, votre nourrice. 9Car elle a vu la colère de Dieu fondre sur vous, et elle a dit: Ecoutez, voisines de Sion; Car Dieu m'a envoyé un grand deuil. 10J'ai vu la captivité de mes fils et de mes filles, Que l'Eternel a fait venir sur eux. 11Je les avais nourris dans la joie, Et je les ai laissés partir dans les larmes et le deuil. 12Que nul ne se réjouisse en me voyant veuve Et délaissée d'un grand nombre; Je suis réduite à la solitude à cause des péchés de mes fils, Parce qu'ils se sont détournés de la 1oi de Dieu, 13Qu'ils ont méconnu ses commandements, Qu'ils n'ont pas marché dans la voie de ses préceptes Et n'ont pas suivi les sentiers qu'on leur avait enseignés, Conformément à sa justice. 14Qu'elles viennent, les voisines de Sion, Et qu'elles se souviennent de la captivité de mes fils et de mes filles, Que l'éternel a amenée sur eux. 15Car il a fait venir contre eux. une nation lointaine; Une nation cruelle, au langage barbare, 16Qui n'a ni respect pour le vieillard, Ni compassion pour l'enfant, Qui a emmené les bien-aimés de la veuve, Et m'a laissée seule privée de mes filles. 17Et moi comment pourrais-je les secourir? 18Celui qui a fait venir ces maux sur vous, C'est lui qui vous tirera de la main de vos ennemis. 19Allez, mes fils, allez; moi, je reste seule! 20J'ai quitté la robe des jours heureux; J'ai revêtu le sac de la supplication; Je crierai au Très-Haut tous les jours de ma vie. 21Courage, mes fils; criez au Seigneur, Et il vous arrachera à la puissance, aux mains de vos ennemis. 22J'attends de l'Eternel votre délivrance, Et la joie me vient de la part du Saint Pour la miséricorde que vous enverra bientôt l'Eternel, votre Sauveur. 23Je vous ai laissés partir dans les larmes et le deuil; Mais Dieu vous ramènera à moi dans la joie et l'allégresse pour toujours. 24Comme les voisines de Sion ont vu votre captivité, Ainsi elle verront bientôt votre délivrance de la part de Dieu, Laquelle vous viendra avec une grande gloire Et un grand éclat de l'Eternel. 25Mes fils, supportez avec patience la colère de Dieu qui est venue sur vous; Votre ennemi vous a persécutés; Mais bientôt vous verrez sa ruine, et votre pied foulera son cou. 26Mes fils les plus délicats ont marché par d'âpres chemins; Ils ont été enlevés comme un troupeau pillé par l'ennemi. 27Courage, mes fils, et criez au Seigneur: Car Celui qui vous a envoyé tous ces maux se souviendra de vous. 28Car, comme vos pensées ont été de vous éloigner de Dieu, Revenus à lui, vous mettrez dix fois plus d'ardeur à le chercher. 29Car Celui qui a fait venir sur vous le malheur, Vous amènera, en vous sauvant, une joie éternelle.\ 30Courage, Jérusalem; Celui qui t'a donné son nom, te consolera. 31Malheureux ceux qui t'ont maltraitée Et se sont réjouis de ta chute! 32Malheureuses les villes où tes fils ont été esclaves! Malheureuse celle qui les a reçus comme captifs! 33De même qu'elle s'est réjouie de ta ruine Et qu'elle a triomphé de ta chute, Ainsi elle s'attristera quand elle sera devenue elle-même une solitude. 34Je lui ôterai la joie que lui causait la multitude de ses habitants, "Et sa jactance sera changée en deuil. 35Un feu viendra sur elle de la part de l'Eternel pour de longs jours, Et elle sera à jamais le séjour des esprits mauvais. 36Regarde, Jérusalem, du côté de l'Orient, Et vois la joie que Dieu t'envoie. 37Car voici qu'ils reviennent tes fils que tu as vus partir, Ils reviennent tous ensemble de l'Orient à l'Occident à la voix du Saint, Se réjouissant de la gloire de Dieu.
Copyright information for FreCrampon