Proverbs 23

1Si tu es à table avec un grand, fais attention à ce qui est devant toi. 2Mets un couteau à ta gorge, si tu as trop d'avidité. 3Ne convoite pas ses mets délicats, c'est un aliment trompeur. 4Ne te tourmente pas pour devenir riche, abstiens-toi d'y appliquer ton intelligence. 5Veux-tu poursuivre du regard ce qui va s'évanouir? Car la richesse se fait des ailes, et, comme l'aigle, elle s'envole vers les cieux. 6Ne mange pas le pain de l'homme envieux, et ne convoite pas ses mets délicats; 7car il ne vaut pas plus que les pensées de son âme. « Mange et bois, » te dira-t-il; mais son coeur n'est pas avec toi. 8Tu vomiras le morceau que tu as mangé, et tu en seras pour tes belles paroles. 9Ne parle pas aux oreilles de l'insensé, car il méprisera la sagesse de tes discours. 10Ne déplace pas la borne antique, et n'entre pas dans le champ des orphelins. 11Car leur vengeur est puissant: il défendra leur cause contre toi.\ 12Applique ton coeur à l'instruction, et tes oreilles aux paroles de la science. 13N'épargne pas la correction à l'enfant; si tu le frappes de la verge, il ne mourra point. 14Tu le frappes de la verge, et tu délivres son âme du schéol. 15Mon fils, si ton coeur est sage, mon coeur, à moi aussi, sera dans la joie. 16Mes entrailles tressailleront d'allégresse, quand tes lèvres diront ce qui est droit. 17Que ton coeur n'envie pas les pécheurs, mais qu'il reste toujours dans la crainte de Yahweh 18car il y a un avenir, et ton espérance ne sera pas anéantie. 19Ecoute, mon fils, et sois sage; dirige ton coeur dans la voie droite. 20Ne sois pas parmi les buveurs de vin, parmi ceux qui se gorgent de viandes; 21car le buveur et le gourmand s'appauvrissent, et la somnolence fait porter des haillons. 22Ecoute ton père, lui qui t'a engendré, et ne méprise pas ta mère, quand elle est devenue vieille. 23Acquiers la vérité, et ne la vend pas, la sagesse, l'instruction et l'intelligence. 24le père du juste est dans l'allégresse, celui qui donne le jour à un sage en aura de la joie. 25Que ton père et ta mère se réjouissent! Que celle qui t'a enfanté soit dans l'allégresse! 26Mon fils, donne-moi ton coeur, et que tes yeux gardent mes voies: 27car la courtisane est une fosse profonde, et l'étrangère un puits étroit. 28Elle dresse des embûches comme pour une proie et elle augmente parmi les hommes le nombre des prévaricateurs.\ 29Pour qui les ah? Pour qui les hélas? Pour qui les disputes? Pour qui les murmures? Pour qui les blessures sans raison? Pour qui les yeux rouges?... 30Pour ceux qui s'attardent auprès du vin, pour ceux qui vont goûter du vin aromatisé. 31Ne regarde pas le vin: comme il est vermeil; comme il donne son éclat dans la coupe, comme il coule aisément. 32Il finit par mordre comme un serpent, et par piquer comme un basilic. 33Tes yeux se porteront sur des étrangères, et ton coeur tiendra des discours pervers. 34Tu seras comme un homme couché au milieu de la mer, comme un homme endormi au sommet d'un mât. 35« On m'a frappé... Je n'ai point de mal! On m'a battu... Je ne sens rien!... Quand me réveillerai- je?... Il m'en faut encore! »
Copyright information for FreCrampon