Sir 14

1Heureux l'homme qui n'a pas péché par les paroles de sa bouche, qui n'a pas été meurtri par le remords du péché ! 2Heureux celui que son âme ne condamne pas, et qui n'a pas perdu son espérance au Seigneur ! 3A l'homme sordide la richesse est inutile; et que servent les trésors à l'homme envieux? 4Celui qui amasse en se privant lui-même amasse pour d'autres; avec ses biens d'autres vivront dans les délices. 5Celui qui est mauvais à lui-même, pour qui sera-t-il bon? 6Il ne jouira pas de ses propres trésors. Il n'y a pas pire que celui qui se refuse tout, et c'est là le juste salaire de sa malice. 7S'il fait quelque bien, c'est par oubli, et il finit par laisser voir sa malice. 8C'est un méchant que celui qui regarde d'un œil d'envie, qui détourne son visage et méprise les âmes. 9L'œil de l'avare n'est pas rassasié par une portion, et une funeste convoitise dessèche l'âme. 10L'œil mauvais se refuse le pain, et il a faim à sa propre table. 11Mon fils, selon ce que tu possèdes, fais-toi du bien, et présente au Seigneur de dignes offrandes. 12Rappelle-toi que la mort ne tarde pas, et que le pacte du schéol ne t'a pas été révélé. 13Avant de mourir, fais du bien à ton ami; et, selon tes moyens, étends la main et donne-lui. 14Ne te prive pas d'un jour de fête, et ne laisse échapper aucune partie d'un bon désir. 15Est-ce que tu ne laisseras pas à d'autres le fruit de ton labeur, et le fruit de tes peines à la décision du sort? 16Donne et prends, et réjouis ton âme, car il n'y a pas à chercher des délices dans le schéol. 17Toute chair vieillit comme un vêtement, car c'est une loi portée dès l'origine; tu mourras certainement. 18Comme la feuille verdoyante sur un arbre touffu; — il laisse tomber les unes, et fait pousser les autres; — ainsi en est-il des générations de chair et de sang : les unes meurent, d'autres viennent à la vie. 19Toute œuvre corruptible finit par périr, et son ouvrier s'en ira avec elle. 20Heureux l'homme qui médite sur la sagesse, et qui parle avec son bon sens; 21qui réfléchit dans son cœur sur ses voies, et qui étudie ses secrets; 22qui la poursuit, comme un chasseur, et guette ses entrées. 23Il se baisse pour regarder par ses fenêtres, et il écoute à sa porte. 24Il s'établit tout près de sa demeure, et fixe ses pieux dans ses parois. 25IL dresse sa tente auprès d'elle, et il habite dans la maison où se trouve le bonheur. 26Il met ses enfants sous sa protection, et s'abrite sous ses rameaux. 27A son ombre, il sera garanti contre la chaleur, et il se reposera dans sa gloire.
Copyright information for FreCrampon