Sir 21

1Mon fils, as-tu péché? ne le fais plus, mais prie pour tes fautes passées. 2Fuis devant le péché comme devant un serpent; car, si tu en approches, il te mordra. Ses dents sont des dents de lion; elles donnent la mort aux hommes. 3Toute transgression est comme une épée à deux tranchants; la plaie qu'elle fait est incurable. 4La menace et l'injure détruisent la richesse; c'est ainsi que la maison de l'orgueilleux est détruite. 5La prière du pauvre monte de ses lèvres à l'oreille du riche; mais sur l'orgueilleux viendra bientôt son jugement. 6Celui qui hait la réprimande marche sur la trace du pécheur, mais celui qui craint Dieu se tourne vers lui d'un cœur sincère. 7L'homme puissant par la langue se fait connaître de loin; mais l'homme de sens sait quand il faillit. 8L'homme qui bâtit sa maison avec de l'argent qui n'est pas à lui est comme celui qui ramasse ses pierres pour l'hiver. 9La troupe des ennemis est un amas d'étoupes; elle finira par être la proie du feu. 10La voie des pécheurs est pavée de pierres, mais à son extrémité est le gouffre du schéol. 11Celui qui observe la loi maîtrise ses pensées, et le résultat final de la crainte du Seigneur est la sagesse. 12Celui qui manque d'habileté ne sera pas instruit; mais il y a une habileté qui produit beaucoup d'amertume. 13La science du sage abonde comme une eau qui déborde, et son conseil est une source de vie. 14L'intérieur de l'insensé est comme un vase fêlé; il ne retiendra aucune connaissance. 15Que l'homme intelligent entende une sage parole, il en fait l'éloge et y ajoute quelque chose. Que le voluptueux l'entende, elle lui déplaît, et il la jette derrière lui. 16Le discours de l'insensé est comme un fardeau en voyage, mais sur les lèvres de l'homme intelligent se trouve la grâce. 17On recherche dans l'assemblée la bouche de l'homme prudent, et on médite ses paroles dans son cœur. 18La sagesse est pour le sot comme une maison en ruines, et la science de l'insensé n'est que paroles incohérentes. 19L'instruction est pour les insensés comme des chaînes aux pieds, et des menottes à la main droite. 20Le sot, quand il rit, fait éclater sa voix, mais l'homme habile sourit à peine tout bas. 21L'instruction est pour l'homme sensé comme une parure d'or, et comme un bracelet au bras droit. 22L'insensé entre d'un pas rapide dans la maison, mais l'homme d'expérience s'arrête timidement à l'entrée. 23L'insensé se courbe dès la porte pour voir dans la maison, mais l'homme bien élevé se tient dehors. 24C'est une grossièreté pour un homme d'écouter à la porte; l'homme sensé s'indigne d'une action si honteuse. 25Les lèvres des insensés ne profèrent que sottises, mais les paroles des hommes prudents sont pesées à la balance. 26Dans la bouche des sots est leur cœur, mais le cœur des sages est leur bouche. 27Quand l'impie maudit son adversaire, c'est lui-même qu'il maudit. 28Le rapporteur se souille lui-même, et il est détesté de tous ceux qui l'approchent. 29. 31.
Copyright information for FreCrampon