Isaiah 18

O pays qu’ombragent les ailes (des voiles), situé par-delà les fleuves de l’Ethiopie, qui expédies des messagers par mer et les fais naviguer sur les eaux dans des canots de papyrus! "Allez, messagers agiles, vers une nation à la taille élancée, au visage glabre, vers un peuple redoutable depuis qu’il existe, peuple marchant droit son chemin, foulant tout aux pieds et dont les fleuves sillonnent le sol!" Vous tous qui habitez le globe et qui peuplez la terre, quand la bannière se dressera sur les montagnes, regardez; quand sonnera la trompette, écoutez! Voici, en effet, ce que m’a dit le Seigneur: "Je demeurerai tranquille, et de ma résidence je contemplerai les événements, calme comme la lumière sereine du soleil matinal, comme le nuage qui apporte la rosée pendant les chaleurs de la moisson." C’Est que, avant le temps de la récolte, la floraison une fois achevée et les fleurs devenues des grappes mûrissantes, Dieu coupera les sarments avec des serpes, il enlèvera, abattra les pampres. Ils seront abandonnés tous ensemble aux oiseaux de proie des montagnes et aux animaux de la terre: ces oiseaux en feront leur pâture tout le long de l’été, et les bêtes de la plaine tout le long de l’hiver. En ce temps, des présents seront envoyés à l’Eternel-Cebaot de la part d’une nation à la taille élancée, au visage glabre, d’un peuple redoutable depuis qu’il existe, peuple marchant droit son chemin, foulant tout aux pieds et dont les fleuves sillonnent le sol: ils seront offerts au lieu de résidence du nom de l’Eternel-Cebaot, sur la montagne de Sion.
Copyright information for FreKhan