Isaiah 21

Oracle contre la steppe enveloppée par la mer Prompt: comme les ouragans qui traversent le Midi, il vient du désert, d’une région terrible. Une vision effrayante m’a été révélée: "L’Oppresseur opprime, le ravageur ravage. Alerte, Elam, à l’assaut, Mèdes! Je vais mettre fin aux soupirs. Voilà pourquoi mes reins sont saisis de tremblement, les douleurs m’ont envahi comme les douleurs d’une femme qui enfante. Je suis pris de vertige au point de ne plus entendre, terrifié au point de ne plus voir. Mon esprit s’égare, la frayeur m’a terrassé; la nuit qui m’était si chère s’est changée pour moi en épouvante. On dresse la table, on étend les tapis, on mange, on boit. "Debout, princes, huilez le bouclier!" Voici, en effet, ce que m’a dit le Seigneur: "Va, place le guetteur à son poste, qu’il annonce ce qu’il verra!" II verra une file de cavaliers, des chars conduits par des coursiers, des hommes montés à dos d’ânes, des hommes montés à dos de chameaux; puis il percevra une rumeur, une formidable rumeur. Et il s’écriera avec la force du lion: "Sur la tour, Seigneur, je me tiens constamment le jour, et toutes les nuits je suis à mon poste." Et voici qu’arrivent des hommes à cheval, des chars traînés par des coursiers. De nouveau, élevant la voix, il dit: "Tombée, elle est tombée Babylone, toutes les idoles de ses divinités gisent à terre, réduites en pièces! 10 Ah! ma paille triturée, ô fils de mon aire! Ce que j’ai appris de la part de l’Eternel-Cebaot, Dieu d’Israël, je vous l’annonce. 11 Oracle contre Douma: Une voix crie vers moi de Séir: "Guetteur, où en est la nuit? Qu’en est-il de la nuit, guetteur?" 12 Le guetteur répond: "Le matin vient, puis ensuite la nuit. Si vous voulez des nouvelles, interrogez; refaites le même chemin, venez." 13 Oracle contre l’Arabie: Dans les forêts de l’Arabie, passez la nuit, caravanes de Dedân. 14 Vous, habitants du pays de Têma, portez de l’eau au-devant de ceux qui ont soif, présentez aux fugitifs le pain qu’ils réclament. 15 C’Est devant les glaives qu’ils ont fui, devant les glaives tranchants, devant les arcs tendus et devant la violence des combats. 16 Voici, en effet, ce que m’a dit le Seigneur: "Encore une année, pareille aux années du travailleur salarié, et c’en sera fait de toute l’opulence de Kédar; 17 et les survivants des nombreux archers, des guerriers, enfants de Kêdar, seront réduits à peu de chose." C’Est l’Eternel, Dieu d’Israël, qui l’a proclamé.
Copyright information for FreKhan