Isaiah 23

Oracle contre Tyr: Lamentez-vous, vaisseaux de Tarchich, car elle est dévastée: plus de maisons, plus de port d’accès! La nouvelle leur en a été annoncée de Kittim. Habitants de la côte, soyez muets de stupeur, vous que gorgeaient de richesses les marchands de Sidon, ces hardis navigateurs. À travers les vastes flots, les grains du Chihor, les moissons du Nil venaient l’approvisionner; elle était le marché des nations. Sidon, rougis de honte, car ainsi parle la mer, la citadelle de la mer: "Je n’ai point ressenti de douleurs, je n’ai pas enfanté, je n’ai point nourri de jeunes gens ni élevé de jeunes filles." Tout comme les nouvelles arrivées d’Egypte, les nouvelles venant de Tyr sèment la terreur. Emigrez à Tarchich, lamentez-vous, habitants de la côte! Est-ce là cette ville si triomphante à votre gré, contemporaine des jours antiques, que ses pieds portaient au loin pour fonder des demeures? Qui donc a conçu ce dessein contre Tyr, à la riche couronne, dont les trafiquants sont des princes et les marchands des grands de la terre? C’Est l’Eternel-Cebaot qui l’a conçu, pour abattre l’orgueil de tout ce faste, pour humilier tous ces grands de la terre. 10 Parcours à présent ton territoire, pareille à un fleuve, ô fille de Tarchich: il n’est plus d’obstacle. 11 L’Eternel a étendu la main sur la mer, il a fait trembler les royaumes; il a décrété contre Canaan la ruine de ses forteresses. 12 Il a dit: "Tu ne continueras plus à triompher; opprimée maintenant, mets-toi en route, vierge, fille de Sidon, passe dans le pays de Kittim: mais là même, point de repos pour toi!… 13 Voyez ce pays des Chaldéens, ce peuple qui n’était pas jadis, ces nomades du désert qu’Achour a solidement établis: ils ont érigé des tours contre Tyr, ils en ont démoli les palais et fait d’elle une ruine! 14 Lamentez-vous, vaisseaux de Tarchich, car votre citadelle est détruite! 15 En ce jour, Tyr tombera en oubli pour soixante-dix ans, juste la durée d’un seul règne. Au bout des soixante-dix ans, il adviendra de Tyr ce que dit la chanson de la courtisane: 16 "Prends la harpe, fais le tour de la ville, courtisane oubliée; tâche de bien jouer, multiplie tes chants, pour qu’on se ressouvienne de toi!" 17 Donc au bout de soixante-dix ans, l’Eternel pensera à Tyr, et celle-ci reprendra le cours de ses profits impurs et de ses débauches avec tous les royaumes de la terre, qui couvrent la surface du globe. 18 Mais son gain et ses salaires impurs seront consacrés à l’Eternel; ils ne seront pas entassés ni mis en réserve: les profits de son trafic sont destinés à ceux qui demeurent en présence de l’Eternel, pour qu’ils puissent manger en abondance et se vêtir de façon somptueuse.
Copyright information for FreKhan