Job 13

Certes, tout cela, mon œil l’a vu, mon oreille l’a entendu et s’en est rendu compte. Ce que vous savez, je le sais moi aussi; je ne vous suis inférieur en rien. Mais moi, c’est au Tout-Puissant que je m’adresse; ce que je désire, c’est faire des représentations à Dieu. Quant à vous, vous êtes des inventeurs de mensonges; tous, vous êtes des médecins incapables. Plaise à Dieu que vous vous condamniez au silence! Cela serait une marque de sagesse de votre part. Ecoutez donc mes reproches, soyez attentifs aux griefs de mes lèvres. Est-ce en faveur de Dieu que vous tenez des discours iniques? Est-ce pour lui que vous débitez des faussetés? Faites-vous acception de personnes dans son intérêt? Prétendez-vous prendre parti pour lui? Est-il désirable pour vous qu’il scrute vos consciences? Vous jouerez-vous de lui comme on se joue d’un mortel? 10 Il vous reprendra sévèrement si, en secret, vous faites preuve de partialité. 11 Sa grandeur n’a-t-elle pas de quoi vous effrayer? Sa terreur ne s’abattra-t-elle point sur vous? 12 Vos arguments sont des sentences de cendres; vos raisonnements prétentieux sont des raisonnements de boue. 13 Taisez-vous donc en ma présence, et je parlerai, moi, advienne que pourra! 14 C’Est pourquoi je veux prendre mon corps entre mes dents et faire bon marché de ma vie. 15 Qu’il me fasse périr, j’aurai fini d’espérer, mais je n’aurai pas laissé de lui mettre ma conduite sous les yeux. 16 Et ceci même sera mon triomphe, que nul hypocrite ne peut se présenter devant lui. 17 Veuillez donc écouter mes paroles; que mes déclarations pénètrent dans votre oreille. 18 Voyez, j’ai préparé ma défense, j’ai conscience d’être innocent. 19 Est-il quelqu’un pour plaider contre moi? Aussitôt je me tairais et attendrais la mort. 20 Ah! De grâce, épargne-moi deux choses et je cesserai de me cacher devant toi: 21 écarte ta main qui pèse sur moi; que tes terreurs ne me poursuivent point! 22 Interpelle-moi après, et je répondrai, ou je parlerai d’abord; et tu me répliqueras. 23 Combien ai-je de péchés et de forfaits à mon compte? Fais-moi connaître mes fautes et mes erreurs. 24 Pourquoi dérobes-tu ta face et me prends-tu pour un ennemi? 25 Quoi! Veux-tu briser une feuille chassée par le vent, t’acharner contre un peu de chaume desséché, 26 pour que tu écrives contre moi des arrêts amers et m’imputes les fautes de ma jeunesse; 27 pour que tu emprisonnes mes jambes dans le bloc, qua tu épies tous mes mouvements et t’attaches aux traces de mes pas? 28 Et tout cela contre quelqu’un consumé comme du bois vermoulu, comme un vêtement rongé par la teigne!
Copyright information for FreKhan