Job 26

Job reprit la parole et dit: Comme tu sais secourir la faiblesse, soutenir les bras défaillants! Comme tu sais conseiller l’ignorance et répandre la science à profusion! A l’adresse de qui as-tu débité ton discours et de qui l’inspiration a-t-elle passé par ta bouche? Les ombres des trépassés se prennent à trembler au-dessous des eaux et de leurs habitants. Le Cheol est à nu devant lui et l’abîme n’a pas de voile. Il étend le Septentrion sur le vide, il suspend la terre sur le néant. Il emmagasine les eaux dans ses nuages, sans que la nuée crève sous leur poids. Il dérobe la vue de son trône, en déroulant sur lui sa nuée. 10 Il a tracé un cercle sur la surface des eaux, jusqu’au point où la lumière confine aux ténèbres. 11 Les colonnes du ciel frémissent et s’effarent sous sa menace. 12 Par sa force, il dompte la mer et, par sa sagesse, il en brise l’orgueil. 13 Par son souffle, le ciel s’éclaircit; sa main transperce le serpent aux replis tortueux. 14 Eh bien! Ce n’est là qu’une partie de ses actes; quel faible écho nous en avons recueilli! Mais le tonnerre de ses exploits, qui pourrait le concevoir?
Copyright information for FreKhan