Job 37

C’Est aussi ce qui jette la frayeur dans mon cœur et le fait vivement tressauter. Ecoutez attentivement le grondement de sa voix et le roulement qui sort de sa bouche. Il le prolonge sous toute la voûte des cieux, et ses éclairs brillent jusqu’aux extrémités de la terre. A leur suite, c’est un bruit qui rugit: il tonne de sa voix majestueuse, et quand cette voix se fait entendre, il ne les retient plus. Dieu fait retentir merveilleusement la voix de son tonnerre; il accomplit de grandes choses qui dépassent notre connaissance. Car il dit à la neige: "Apparais sur la terre!" II envoie la pluie abondante, ses puissantes averses. Alors il paralyse les bras de tous les hommes, afin que ces hommes, son œuvre à lui, apprennent à le connaître. Et les fauves rentrent dans leur tanière et se terrent dans leur gîte. L’Ouragan surgit de ses retraites, le froid est amené par les vents d’aquilon. 10 Au souffle de Dieu se forme la glace et se contractent les nappes d’eau. 11 Il charge aussi la nue de vapeurs humides, dissémine ses nuages que traversent les éclairs. 12 Et ces nuages se déplacent en tourbillonnant sous son impulsion, en vue de leur besogne, pour exécuter ses ordres sur la surface du globe terrestre. 13 Il les suscite tantôt comme un fléau pour la terre, tantôt comme une source de bienfaits. 14 Ecoute, Job, tout ceci; lève-toi et considère les merveilles de Dieu. 15 Comprends-tu les lois qu’il leur impose et comment il fait briller ses nuages lumineux? 16 Comprends-tu les déploiements de la nuée, les prodiges de Celui qui possède la science parfaite? 17 Toi, dont les vêtements deviennent trop chauds, dès que la terre recouvre le calme sous l’influence du midi, 18 pourrais-tu lui aider à étendre les cieux, solides comme un miroir de métal? 19 Apprends-moi ce que nous pourrions lui dire: dans les ténèbres où nous sommes, nous manquons d’arguments. 20 Devra-t-on lui rendre compte quand je parle? Jamais homme a-t-il demandé à être anéanti? 21 Or donc, personne ne peut regarder le soleil qui brille radieux dans le ciel, lorsque le vent qui passe l’a nettoyé. 22 Si l’or vient du septentrion, Dieu, lui, demeure couvert d’une redoutable majesté. 23 Le Tout-Puissant, nous ne pouvons l’atteindre, lui qui est grand par la force; mais le droit et la parfaite justice, il ne les écrase point! 24 C’Est pourquoi les hommes le révèrent; quant à lui, il n’abaisse ses regards sur aucun des prétendus sages.
Copyright information for FreKhan