Job 38

L’Eternel répondit à Job du sein de la tempête et dit: Quel est celui qui dénigre les desseins de Dieu par des discours dépourvus de sens? Ceins donc tes reins comme un homme: je vais t’interroger et tu m’instruiras. Où étais-tu lorsque je fondais la terre? Dis-le, si tu en as quelque connaissance. Qui a fixé ses dimensions, si tu le sais, ou qui a tendu sur elle le cordeau? Sur quoi sont assis ses piliers, ou qui a lancé sa pierre angulaire, tandis que les étoiles du matin chantaient en chœur, et que tous les fils de Dieu poussaient des cris de joie? Qui a fermé la mer avec des portes, quand elle sortit jaillissante du sein maternel, quand je lui donnai la nuée pour vêtement et une brume épaisse pour langes; 10 quand je brisai son élan par mes barrières et lui posai des verrous et des portes, 11 et que je lui dis: "Jusqu’ici tu viendras et non au-delà: ici s’arrêtera l’orgueil de tes flots?" 12 As-tu jamais de ta vie donné des ordres au matin, assigné sa place à l’aurore, 13 pour qu’elle saisisse les bords de la terre et en rejette les méchants en une secousse? 14 Quand elle paraît, la terre se transforme comme l’argile sous le sceau, et les choses se présentent comme un riche vêtement. 15 Les méchants sont privés de leur lumière à eux, et leur bras déjà levé est brisé. 16 As-tu pénétré jusqu’aux sources de la mer, as-tu circulé au fonds de l’abîme? 17 Les portes de la mort se sont-elles dévoilées devant toi? As-tu vu l’entrée du royaume des ombres? 18 As-tu mesuré l’immense étendue de la terre? Dis-le, si tu sais tout cela. 19 Quel chemin mène à la demeure de la lumière, et où est l’habitation des ténèbres, 20 pour que tu les conduises dans leur domaine et reconnaisses les avenues de leur maison? 21 Tu le sais sans doute! Car tu étais né dès lors, et grand est le nombre de tes jours! 22 Es-tu entré dans les trésors de la neige, as-tu aperçu les dépôts de la grêle, 23 que je tiens en réserve pour les temps de détresse, pour le jour du combat et de la guerre? 24 Quelle est la voie par où se disperse la lumière, par où le vent d’Est se répand sur la terre? 25 Qui a creusé des rigoles à l’averse, une route à l’éclair sonore, 26 pour arroser des régions inhabitées, le désert où il n’y a pas d’hommes, 27 pour abreuver les terres incultes et sauvages et faire pousser l’herbe nouvelle des prairies? 28 La pluie a-t-elle un père? Qui engendre les gouttes de la rosée? 29 De quel sein sort la glace, et le givre du ciel, qui l’a enfanté? 30 Les eaux se condensent comme la pierre et la surface des eaux se contracte. 31 Est-ce toi qui noues les bandeaux des Pléiades ou qui relâches les liens de l’Orion? 32 Est-ce toi qui fais paraître les planètes en leur temps et qui diriges la Grande-Ourse avec ses petits? 33 Connais-tu les lois du ciel? Est-ce toi qui règles sa force d’action sur la terre? 34 Te suffit-il d’élever ta voix vers la nuée, pour qu’elle t’envoie des masses d’eau? 35 Est-ce toi qui commandes aux éclairs de partir? Te disent-ils: "Nous voici?" 36 Qui a mis de la sagesse, dans la brume sombre, ou qui a donné au météore l’intelligence? 37 Qui pourrait dénombrer les nuages avec sagacité, et qui incline les amphores du ciel, 38 de manière à agréger la poussière en une masse compacte et à coller ensemble les glèbes de la terre? 39 Est-ce toi qui poursuis la proie pour le lion, qui assouvis la voracité des lionceaux, 40 lorsqu’ils sont tapis dans leurs tanières ou se tiennent aux aguets dans les fourrés? 41 Qui prépare au corbeau sa pâture, quand ses petits crient vers Dieu et errent çà et là faute de nourriture?
Copyright information for FreKhan