Job 6

Job reprit la parole et dit: Ah! Si seulement on pesait mon chagrin, en mettant en même temps mon malheur dans la balance! Assurément, ils seraient plus lourds que le sable des mers; voilà pourquoi mes paroles sont pleines de trouble. C’Est que les flèches du Tout-Puissant m’ont transpercé, mon âme en a bu le venin. Les terreurs de Dieu sont rangées en bataille contre moi. Est-ce que l’âne sauvage se met à braire en présence de l’herbe? Le bœuf mugit-il devant sa pitance? Peut-on manger un mets insipide sans y mettre du sel? Trouve-t-on quelque saveur au blanc de l’œuf? Mon âme refuse d’y goûter; c’est pour moi comme une répugnante nourriture. Ah! Qui me donnera que ma demande soit agréée et môn espoir réalisé par Dieu? Oui, que Dieu consente à me broyer, qu’il brandisse la main et me mette en pièces! 10 Il me resterait du moins cette consolation qui me ferait sauter de joie au fort de souffrances sans rémission de n’avoir pas renié les paroles du Très-Haut. 11 Quelle est donc ma force pour que je reste dans l’attente? Quelle doit être ma fin pour que je prenne patience? 12 Ma force est-elle la force des pierres? Ma chair est-elle d’airain? 13 N’Est-il pas vrai que je suis privé de tout secours, et que tout espoir de salut m’est arraché? 14 A celui qui se consume de chagrin devrait aller la sympathie de ses amis, eût-il même renoncé à la crainte de Dieu. 15 Mes amis, à moi, se montrent perfides comme un torrent, comme des cours d’eau pleins à déborder, 16 qui deviennent troubles par l’affluence des glaçons et grossissent par la fonte des neiges: 17 viennent les chaleurs, ils se réduisent à rien; quand le soleil brûle, ils s’évanouissent sur place. 18 A cause d’eux, les caravanes se détournent de leur route, s’enfoncent dans le désert et y périssent. 19 Les caravanes de Têma les cherchent du regard, les convois de Saba y mettent leur espoir. 20 Mais ils sont déçus dans leur confiance; arrivés sur les lieux, ils sont pleins de confusion. 21 Certes, c’est là ce que vous êtes devenus pour votre ami: à la vue de ma ruine, vous avez eu peur. 22 Vous ai-je donc dit: "Donnez-moi! Avec un peu de votre bien, gagnez quelqu’un en ma faveur; 23 et délivrez-moi de la main du persécuteur; du pouvoir des tyrans affranchissez-moi!" 24 Instruisez-moi, et je garderai le silence; expliquez-moi en quoi j’ai erré. 25 Qu’elles sont pénétrantes les paroles de la vérité! Mais que prouvent vos arguments à vous? 26 Prétendez-vous critiquer des mots? Mais dans l’air se dissipent les discours d’un désespéré! 27 L’Orphelin lui-même, vous seriez capables de le prendre comme enjeu, comme vous trafiqueriez de votre ami. 28 Maintenant donc, daignez vous tourner vers moi: je ne saurais vous mentir en face. 29 Oui, revenez de grâce, que l’injustice ne s’accomplisse pas; encore une fois, revenez, mon innocence sera manifeste. 30 Y a-t-il quelque iniquité sur mes lèvres? Mon palais ne sait-il pas discerner ce qui est mal?
Copyright information for FreKhan