Job 9

Job reprit la parole et dit: Oui, je sais qu’il en est ainsi: comment l’homme aurait-il gain de cause avec Dieu? Si nous désirions discuter avec lui, pas une fois sur mille il ne daignerait nous répondre. Eminemment sage, triomphant de force, qui jamais lui tint tête et s’en trouva bien? Il déplace les montagnes à l’improviste et les bouleverse dans sa colère. Il fait trembler la terre sur ses bases et ébranle les colonnes qui la supportent. II donne un ordre au soleil, et le soleil ne paraît point; il met un sceau sur les étoiles. A lui seul, il déploie les cieux; il chemine sur la crête des vagues. Ila fait la Grande Ourse, l’Orion, les Pléiades et les demeures sidérales du Midi. 10 Il accomplit des merveilles sans fin, des prodiges qui ne se peuvent compter. 11 Ah! S’Il passait auprès de moi, je ne le verrais point; s’il se glissait sous mes yeux, je ne le remarquerais pas. 12 Quand il empoigne quelqu’un, qui lui fera lâcher prise? Qui lui dira: "Que fais-tu?" 13 Dieu ne refoule pas sa colère; sous ses coups plient les satellites de l’orgueil. 14 Et moi j’oserais lui répliquer, je ferais assaut de paroles avec lui, 15 moi, qui tout innocent que je fusse, ne trouverais rien à lui répondre, et demanderais simplement grâce à mon juge! 16 Dût-il même se rendre à mon appel, je ne croirais pas qu’il écoute ma voix; 17 car il m’accable sous un vent de tempête et multiplie gratuitement mes blessures. 18 Il ne me permet pas de reprendre haleine, tant il m’abreuve d’amertumes. 19 S’Agit-il de faire preuve de force, il est là! S’Agit-il de jugement, il dira: "Qui pourrait m’assigner?" 20 Fussé-je innocent, ma bouche me déclarerait coupable! Fussé-je sans reproche, elle me convaincrait de perversité! 21 Oui, je suis sans reproche! Je ne me soucie pas de la vie, je suis las de l’existence. 22 Tout revient au même: aussi dis-je que juste et méchant, il les fait également périr. 23 Si un cataclysme entraîne des morts soudaines, il se rit de l’épreuve des innocents. 24 Par lui, la terre a été livrée aux impies: il voile les yeux de ceux qui y rendent la justice. Si ce n’est lui, qui serait-ce? 25 Mes jours sont plus rapides qu’un courrier; ils s’enfuient sans avoir vu le bonheur. 26 Ils passent comme des barques de jonc, comme l’aigle qui se précipite sur la proie. 27 Quand je dis: "Je veux oublier ma souffrance, laisser là ma mine attristée et reprendre mes esprits", 28 je suis envahi par la crainte de mes tourments, sachant bien que tu ne m’absoudras pas. 29 Je serai déclaré coupable: pourquoi donc prendre une peine inutile? 30 Dussé-je me laver dans de la neige fondue et purifier mes mains avec de la potasse, 31 aussitôt tu me plongerais dans une fosse fangeuse, et mes vêtements mêmes auraient horreur de moi. 32 Car il n’est pas un homme comme moi pour que je lui réponde et que nous paraissions ensemble en justice. 33 Il n’existe pas d’arbitre entre nous, qui puisse poser sa main sur tous deux. 34 Qu’il écarte de moi sa verge, et que ses terreurs cessent de peser sur moi. 35 Alors je parlerai sans le redouter, car je n’en suis pas là dans le secret de ma conscience.
Copyright information for FreKhan