Proverbs 6

Mon fils, si tu t’es porté garant pour ton prochain, si tu as engagé ta parole pour un étranger, tu es pris au piège de tes promesses; tu es devenu le prisonnier de ta parole. Fais donc ceci, mon fils, pour recouvrer ta liberté, puisque tu es tombé au pouvoir d’autrui: va, insiste avec énergie et livre un assaut à ton prochain. N’Accorde pas de sommeil à tes yeux ni de repos à tes paupières. Dégage-toi, comme le cerf de la main du chasseur, comme le passereau de la main de l’oiseleur. Va trouver la fourmi, paresseux, observe ses façons d’agir et deviens sage: elle n’a ni maître, ni surveillant, ni supérieur; et elle prépare sa nourriture durant l’été, elle amasse ses provisions au temps de la moisson! Jusqu’à quand, paresseux, resteras-tu couché? Quand sortiras-tu de ton sommeil? 10 "Ah! dormir encore un peu, rester un peu assoupi, entrelacer un peu les mains pour reposer!" 11 Cependant, la pauvreté s’introduit chez toi comme un rôdeur, et la misère comme un guerrier armé. 12 Un personnage ignoble, un homme inique, c’est celui qui a recours au langage tortueux, 13 qui cligne des yeux, frappe des pieds, fait des signes avec ses doigts, 14 et, le cœur plein d’artifices, passe son temps à méditer le mal, à déchaîner la discorde. 15 Aussi le malheur fond-il soudain sur lui; d’un coup, il est brisé et sans retour. 16 Il est six choses que l’Eternel déteste et sept qu’il a en horreur: 17 les yeux hautains, la langue mensongère, les mains qui répandent le sang innocent; 18 le cœur qui ourdit des desseins pervers, les pieds impatients de courir au mal, 19 le faux témoin qui exhale le mensonge, enfin l’homme qui déchaîne la discorde entre frères. 20 Mon fils, sois fidèle aux recommandations de ton père, ne délaisse pas l’enseignement de ta mère. 21 Porte-les constamment attachés à ton cœur, noués à ton cou. 22 Qu’ils te guident dans tes marches, veillent sur ton repos et te soient un sujet d’entretien à ton réveil. 23 Car le devoir est un flambeau, la doctrine une lumière, les dictées de la morale un gage de vie. 24 C’Est ainsi que tu seras protégé contre la femme vicieuse, contre la langue mielleuse de l’étrangère. 25 Ne convoite pas sa beauté en ton cœur, ne te laisse pas prendre à la séduction de ses paupières. 26 Car pour une courtisane on peut être réduit à une miche de pain; une femme adultère prend dans ses filets un gibier de prix. 27 Peut-on attiser du feu dans son sein, sans que les vêtements soient consumés? 28 Peut-on marcher sur des charbons ardents, sans se brûler les pieds jusqu’au vif? 29 Il en est ainsi de celui qui approche de la femme de son prochain; il ne restera pas indemne, celui qui la touche. 30 On ne méprise pas le voleur qui commet un larcin pour assouvir sa faim. 31 Mais s’il est pris, il devra payer au septuple, donner tous les biens de sa maison. 32 Commettre un adultère c’est être insensé qui veut se perdre agit ainsi. 33 Il ne recueillera que souffrances et déshonneur; sa honte sera ineffaçable. 34 Car la jalousie exaspère la fureur du mari: il sera sans pitié au jour de la vengeance. 35 Il ne se laissera apaiser par aucune rançon; il se montrera inexorable, dusses-tu prodiguer les présents.
Copyright information for FreKhan