Proverbs 9

La Sagesse s’est bâti une maison, elle en a sculpté les sept colonnes. Elle a tué des animaux pour son festin, mélangé son vin et dressé sa table. Elle a mis en campagne ses servantes; elle lance ses invitations du haut des éminences de la cité: "Quiconque a l’esprit faible vienne de ce côté!" A celui qui est dépourvu d’intelligence, elle adresse la parole: "Venez, mangez de mon pain et buvez du vin que j’ai mélangé. Laissez-là la sottise et vous vivrez; dirigez vos pas dans la voie de la raison!" Morigéner le moqueur, c’est s’attirer des avanies, réprimander le méchant, c’est se marquer d’une tare. Ne morigène pas le railleur, car il te haïrait; fais des remontrances au sage, et il t’en aimera davantage. Donne une leçon au sage, et il deviendra plus sage; instruis l’homme de bien, et il enrichira son savoir. 10 Le commencement de la sagesse, c’est la crainte du Seigneur, et la connaissance du Très-Saint, c’est là la saine raison. 11 Certes, c’est grâce à moi que se multiplieront tes jours et que te seront dispensées de longues années de vie. 12 Si tu deviens sage, c’est pour ton bien; si tu deviens un persifleur, toi seul en porteras la peine. 13 Commère, la folie est bruyante, légère, inconsciente. 14 Elle s’assied à l’entrée de sa maison, trône sur les hauteurs de la cité, 15 pour appeler les passants, qui vont droit leur chemin: 16 "Quiconque a l’esprit faible vienne de ce côté!" A celui qui est dépourvu d’Intelligence elle adresse la parole: 17 "Suave est l’eau volée, délicieux le pain dérobé!" 18 Il ne sait pas, lui, que là est le séjour des ombres, que les convives de cette femme sont déjà dans les profondeurs du Cheol!
Copyright information for FreKhan