Ecclesiastes 7

ECCLESIASTE 7

Considération sur la fin de l'homme ; Eloge de la sagesse.

La réputation vaut mieux que le bon parfum ; et le jour de la mort, que le jour de la naissance. Il vaut mieux aller dans une maison de deuil, que d'aller dans une maison de festin ; car en celle-là est la fin de tout homme, et le vivant met cela en son cœur. Il vaut mieux être fâché que rire ; à cause que par la tristesse du visage le cœur devient joyeux. Le cœur des sages est dans la maison du deuil ; mais le cœur des fous est dans la maison de joie. Il vaut mieux ouïr la répréhension du sage, que d'ouïr la chanson des fous. Car tel qu'est le bruit des épines sous le chaudron, tel est le ris du fou ; cela aussi est une vanité. Certainement l'oppression fait perdre le sens au sage ; et le don fait perdre l'entendement. Mieux vaut la fin d'une chose, que son commencement. Mieux vaut l'homme qui est d'un esprit patient, que l'homme qui est d'un esprit hautain. Ne te précipite point dans ton esprit pour te dépiter ; car le dépit repose dans le sein des fous. 10 Ne dis point : D'où vient que les jours passés ont été meilleurs que ceux-ci ? Car ce que tu t'enquiers de cela n'est pas de la sagesse. 11 La sagesse est bonne avec un héritage, et ceux qui voient le soleil reçoivent de l'avantage d'elle. 12 Car on est à couvert à l'ombre de la sagesse, de même qu'à l'ombre de l'argent ; mais la science a cet avantage, que la sagesse fait vivre celui qui en est doué. 13 Regarde l'œuvre de Dieu ; car qui est-ce qui pourra redresser ce qu'il aura renversé ? 14 Au jour du bien, use du bien, et au jour de l'adversité, prends-y garde ; car Dieu a fait l'un à l'opposite de l'autre, afin que l'homme ne trouve rien à redire après lui. 15 J'ai vu tout ceci pendant les jours de ma vanité ; il y a tel juste, qui périt dans sa justice ; et il y a tel méchant, qui prolonge ses jours dans sa méchanceté. 16 Ne te crois pas trop juste, et ne te fais pas plus sage qu'il ne faut ; pourquoi en serais-tu surpris ? 17 Ne sois point trop remuant, et ne sois point fou ; pourquoi mourrais-tu avant ton temps ? 18 Il est bon que tu retiennes ceci, et aussi que tu ne retires point ta main de l'autre ; car qui craint Dieu sort de tout. 19 La sagesse donne plus de force au sage, que dix Gouverneurs qui seraient dans une ville. 20 Certainement il n'y a point d'homme juste sur la terre, qui agisse toujours bien, et qui ne pèche point. 21 Ne mets point aussi ton cœur à toutes les paroles qu'on dira, afin que tu n'entendes pas ton serviteur médisant de toi. 22 Car aussi ton cœur a connu plusieurs fois que tu as pareillement mal parlé des autres. 23 J'ai essayé tout ceci avec sagesse, et j'ai dit : J'acquerrai de la sagesse ; mais elle s'est éloignée de moi. 24 Ce qui a été, est bien loin, et il est enfoncé fort bas ; qui le trouvera ? 25 Moi et mon cœur nous nous sommes agités pour savoir, pour épier, et pour chercher la sagesse, et la raison de tout ; et pour connaître la malice de la folie, de la bêtise, et des sottises ; 26 Et j'ai trouvé que la femme qui est comme des rets, et dont le cœur est comme des filets, et dont les mains sont comme des liens, est une chose plus amère que la mort ; celui qui est agréable à Dieu en échappera, mais le pécheur y sera pris. 27 Vois, dit l'Ecclésiaste, ce que j'ai trouvé en cherchant la raison de toutes choses, l'une après l'autre ; 28 C'est, que jusqu'à présent mon âme a cherché, mais que je n'ai point trouvé, c'est, dis-je, que j'ai bien trouvé un homme entre mille ; mais pas une femme entre elles toutes. 29 Seulement voici ce que j'ai trouvé ; c'est que Dieu a créé l'homme juste ; mais ils ont cherché beaucoup de discours.
Copyright information for FreMartin