Exodus 11

EXODE 11

Dixième plaie dénoncée à Pharaon.

Or l'Eternel avait dit à Moïse, je ferai venir encore une plaie sur Pharaon, et sur l'Egypte, et après cela il vous laissera aller d'ici, il vous laissera entièrement aller, et vous chassera tout à fait. Parle maintenant, le peuple l'entendant, et leur dis : que chacun demande à son voisin, et chacune à sa voisine, des vaisseaux d'argent, et des vaisseaux d'or. Or l'Eternel avait fait trouver grâce au peuple devant les Egyptiens ; et même Moïse passait pour un fort grand homme au pays d'Egypte, tant parmi les serviteurs de Pharaon, que parmi le peuple. Et Moïse dit : ainsi a dit l'Eternel : environ sur la minuit je passerai au travers de l'Egypte. Et tout premier-né mourra au pays d'Egypte, depuis le premier-né de Pharaon, qui devait être assis sur son trône, jusqu'au premier-né de la servante qui est employée à moudre ; même tout premier-né des bêtes. Et il y aura un si grand cri dans tout le pays d'Egypte, qu'il n'y en eut jamais, ni il n'y en aura jamais de semblable. Mais contre tous les enfants d'Israël un chien même ne remuera point sa langue, depuis l'homme jusques aux bêtes ; afin que vous sachiez que Dieu aura mis de la différence entre les Egyptiens et les Israélites. Et tous ces tiens serviteurs viendront vers moi, et se prosterneront devant moi, en disant : sors, toi, et tout le peuple qui est avec toi ; et puis je sortirai. Ainsi Moïse sortit d'auprès de Pharaon dans une ardente colère. L'Eternel donc avait dit à Moïse : Pharaon ne vous écoutera point, afin que mes miracles soient multipliés au pays d'Egypte. 10 Et Moïse et Aaron firent tous ces miracles-là devant Pharaon. Et l'Eternel endurcit le coeur de Pharaon, tellement qu'il ne laissa point aller les enfants d'Israël hors de son pays.
Copyright information for FreMartin