Exodus 21

EXODE 21

Diverses Lois civiles.

Ce sont ici les lois que tu leur proposeras. Si tu achètes un esclave Hébreu, il te servira six ans, et au septième il sortira pour être libre, sans rien payer. S'il est venu avec son corps seulement, il sortira avec son corps ; s'il avait une femme, sa femme sortira aussi avec lui. Si son maître lui a donné une femme qui lui ait enfanté des fils, ou des filles, sa femme et les enfants qu'il en aura, seront à son maître, mais il sortira avec son corps. Que si l'esclave dit positivement : j'aime mon maître, ma femme, et mes enfants, je ne sortirai point pour être libre. Alors son maître le fera venir devant les Juges, et le fera approcher de la porte, ou du poteau, et son maître lui percera l'oreille avec une alêne ; et il le servira à toujours. Si quelqu'un vend sa fille pour être esclave, elle ne sortira point comme les esclaves sortent. Si elle déplaît à son maître, qui ne l'aura point fiancée, il la fera acheter ; mais il n'aura pas le pouvoir de la vendre à un peuple étranger, après qu'il lui aura été infidèle. Mais s'il l'a fiancée à son fils, il fera pour elle selon le droit des filles. 10 Que s'il en prend une autre pour lui, il ne retranchera rien de sa nourriture, de ses habits, et de l'amitié qui lui est due. 11 S'il ne fait pas pour elle ces trois choses-là, elle sortira sans payer aucun argent. 12 Si quelqu'un frappe un homme, et qu'il en meure, on le fera mourir de mort. 13 Que s'il ne lui a point dressé d'embûche, mais que Dieu l'ait fait tomber entre ses mains, je t'établirai un lieu où il s'enfuira. 14 Mais si quelqu'un s'est élevé de propos délibéré contre son prochain, pour le tuer par finesse, tu le tireras de mon autel, afin qu'il meure. 15 Celui qui aura frappé son père, ou sa mère, sera puni de mort. 16 Si quelqu'un dérobe un homme, et le vend, ou s'il est trouvé entre ses mains, on le fera mourir de mort. 17 Celui qui aura maudit son père, ou sa mère, sera puni de mort. 18 Si quelques-uns ont eu querelle, et que l'un ait frappé l'autre d'une pierre, ou du poing, dont il ne soit point mort, mais qu'il soit obligé de se mettre au lit ; 19 S'il se lève, et mArche dehors s'appuyant sur son bâton, celui qui l'aura frappé, sera absous ; toutefois il le dédommagera de ce qu'il a chômé, et le fera guérir entièrement. 20 Si quelqu'un a frappé du bâton son serviteur ou sa servante, et qu'il soit mort sous sa main, on ne manquera point d'en faire punition. 21 Mais s'il survit un jour ou deux, on n'en fera point de punition, car c'est son argent. 22 Si des hommes se querellent, et que l'un d'eux frappe une femme enceinte, et qu'elle en accouche, s'il n'y a pas cas de mort, il sera condamné à l'amende telle que le mari de la femme la lui imposera, et il la donnera selon que les Juges en ordonneront. 23 Mais s'il y a cas de mort, tu donneras vie pour vie, 24 Oeil pour oeil, dent pour dent, main pour main, pied pour pied, 25 Brûlure pour brûlure, plaie pour plaie, meurtrissure pour meurtrissure. 26 Si quelqu'un frappe l'oeil de son serviteur, ou l'oeil de sa servante, et lui gâte l'oeil, il le laissera aller libre pour son oeil ; 27 Et s'il fait tomber une dent à son serviteur, ou à sa servante, il le laissera aller libre pour sa dent. 28 Si un boeuf heurte de sa corne un homme ou une femme, et que la personne en meure, le boeuf sera lapidé sans nulle exception, et on ne mangera point de sa chair, mais le maître du boeuf sera absous. 29 Que si le boeuf avait auparavant accoutumé de heurter de sa corne, et que son maître en eût été averti avec protestation, et qu'il ne l'eût point renfermé, s'il tue un homme ou une femme, le boeuf sera lapidé, et on fera aussi mourir son maître. 30 Que si on lui impose un prix pour se racheter, il donnera la rançon de sa vie, selon tout ce qui lui sera imposé. 31 Si le boeuf heurte de sa corne un fils ou une fille, il lui sera fait selon cette même loi. 32 Si le boeuf heurte de sa corne un esclave, soit homme, soit femme, celui à qui est le boeuf donnera trente sicles d'argent au maître de l'esclave, et le boeuf sera lapidé. 33 Si quelqu'un découvre une fosse, ou si quelqu'un creuse une fosse, et ne la couvre point, et qu'il y tombe un boeuf ou un âne, 34 Le maître de la fosse donnera satisfaction, et rendra l'argent au maître du boeuf, mais la bête morte lui appartiendra. 35 Et si le boeuf de quelqu'un blesse le boeuf de son prochain, et qu'il en meure, ils vendront le boeuf vivant, et en partageront l'argent par moitié, et ils partageront aussi par moitié le boeuf mort. 36 Mais s'il est connu que le boeuf avait auparavant accoutumé de heurter de sa corne, et que le maître ne l'ait point gardé, il restituera boeuf pour boeuf ; mais le boeuf mort sera pour lui.
Copyright information for FreMartin