Hebrews 10

CHAPITRE 10

La Loi n'avait que l'ombre des biens à venir. Jésus-Christ nous a rachetés pour toujours.

Car la Loi ayant l'ombre des biens à venir, et non la vive image des choses, ne peut jamais par les mêmes sacrifices que l'on offre continuellement chaque année, sanctifier ceux qui s'y attachent. Autrement n'eussent-ils pas cessé d'être offerts, puisque les sacrifiants étant une fois purifiés, ils n'eussent plus eu aucune conscience de péché ? Or il y a dans ces sacrifices une commémoration des péchés réitérée d'année en année. Car il est impossible que le sang des taureaux et des boucs ôte les péchés. C'est pourquoi Jésus-Christ en entrant au monde a dit : tu n'as point voulu de sacrifice, ni d'offrande, mais tu m'as approprié un corps. Tu n'as point pris plaisir aux holocaustes, ni à l'oblation pour le péché. Alors j'ai dit : me voic1, je viens, il est écrit de moi au commencement du Livre : que je fasse, ô Dieu ta volonté. Ayant dit auparavant : tu n'as point voulu de sacrifice, ni d'offrande, ni d'holocaustes, ni d'oblation pour le péché, et tu n'y as point pris plaisir, lesquelles choses sont pourtant offertes selon la Loi, alors il a dit : me voici, je viens afin de faire, ô Dieu ! ta volonté ! Il ôte donc le premier, afin d'établir le second. 10 Or c'est par cette volonté que nous sommes sanctifiés, savoir par l'oblation qui a été faite une seule fois du corps de Jésus-Christ. 11 Tout Sacrificateur donc assiste chaque jour, administrant, et offrant souvent les mêmes sacrifices, qui ne peuvent jamais ôter les péchés. 12 Mais celui-ci ayant offert un seul sacrifice pour les péchés, s'est assis pour toujours à la droite de Dieu ; 13 Attendant ce qui reste, savoir que ses ennemis soient mis pour le marchepied de ses pieds. 14 Car par une seule oblation, il a consacré pour toujours ceux qui sont sanctifiés. 15 Et c'est aussi ce que le Saint-Esprit nous témoigne, car après avoir dit premièrement : 16 C'est ici l'alliance que je ferai avec eux après ces jours-là, dit le Seigneur, c'est que je mettrai mes Lois dans leurs coeurs, et je les écrirai dans leurs entendements ; 17 Et je ne me souviendrai plus de leurs péchés, ni de leurs iniquités. 18 Or où les péchés sont pardonnés, il n'y a plus d'oblation pour le péché. 19 Puis donc, mes frères, que nous avons la liberté d'entrer dans les lieux Saints par le sang de Jésus ; 20 Qui est le chemin nouveau et vivant qu'il nous a consacré ; que nous avons, dis-je, la liberté d'y entrer par le voile, c'est-à-dire, par sa propre chair ; 21 Et que nous avons un grand Sacrificateur établi sur la maison de Dieu ; 22 Approchons-nous de lui avec un coeur sincère et une foi inébranlable, ayant les coeurs purifiés de mauvaise conscience, et le corps lavé d'eau nette ; 23 Retenons la profession de notre espérance sans varier, car celui qui nous a fait les promesses, est fidèle. 24 Et prenons garde l'un à l'autre, afin de nous inciter à la charité et aux bonnes oeuvres ; 25 Ne quittant point notre assemblée, comme quelques-uns ont accoutumé de faire, mais nous exhortant l'un l'autre ; et cela d'autant plus que vous voyez approcher le jour. 26 Car si nous péchons volontairement après avoir reçu la connaissance de la vérité, il ne reste plus de sacrifice pour les péchés. 27 Mais une attente terrible de jugement, et l'ardeur d'un feu qui doit dévorer les adversaires. 28 Si quelqu'un avait méprisé la Loi de Moïse, il mourait sans miséricorde, sur la déposition de deux ou de trois témoins. 29 De combien pires tourments pensez-vous donc que sera jugé digne celui qui aura foulé aux pieds le Fils de Dieu, et qui aura tenu pour une chose profane le sang de l'alliance, par lequel il avait été sanctifié, et qui aura outragé l'Esprit de grâce ? 30 Car nous connaissons celui qui a dit : c'est à moi que la vengeance appartient, et je le rendrai, dit le Seigneur. Et en-core : le Seigneur jugera son peuple. 31 C'est une chose terrible que de tomber entre les mains du Dieu vivant. 32 Or rappelez dans votre mémoire les jours précédents, durant lesquels après avoir été illuminés, vous avez soutenu un grand combat de souffrances ; 33 Ayant été d'une part exposés à la vue de tout le monde par des opprobres et des afflictions ; et de l'autre, ayant participé aux maux de ceux qui ont souffert de semblables indignités. 34 Car vous avez aussi été participants de l'affliction de mes liens, et vous avez reçu avec joie l'enlèvement de vos biens ; sachant en vous-mêmes que vous avez dans les Cieux des biens meilleurs et permanents. 35 Ne perdez point cette fermeté que vous avez fait paraître, et qui sera bien récompensée. 36 Parce que vous avez besoin de patience, afin qu'après avoir fait la volonté de Dieu, vous receviez l'effet de sa promesse. 37 Car encore un peu de temps, et celui qui doit venir, viendra, et il ne tardera point. 38 Or le juste vivra de la foi ; mais si quelqu'un se retire, mon âme ne prend point de plaisir en lui. 39 Mais pour nous, nous n'avons garde de nous soustraire à notre Maître ; ce serait notre perdition ; mais nous persévérons dans la foi, pour le salut de l'âme.
Copyright information for FreMartin