Isaiah 56

ESAIE 56

Exhortations à la vertu. Censure aux Conducteurs de la Synagogue.

Ainsi a dit l'Eternel ; observez la justice, et faites ce qui est juste ; car mon salut est prêt à venir ; et ma justice à être révélée. O que bienheureux est l'homme qui fera cela, et le fils de l'homme qui s'y tiendra, observant le Sabbat de peur de le profaner, et gardant ses mains de faire aucun mal. Et que l'enfant de l'étranger qui se sera joint à l'Eternel, ne parle point, en disant ; l'Eternel me sépare entièrement de son peuple ; et que l'eunuque ne dise point ; voici, je suis un arbre sec. Car ainsi a dit l'Eternel touchant les eunuques ; ceux qui garderont mes Sabbats, et qui choisiront ce en quoi je prends plaisir, et se tiendront à mon alliance ; Je leur donnerai dans ma maison et dans mes murailles une place et un nom meilleur que le nom de fils ou de filles ; je leur donnerai à chacun une réputation perpétuelle, qui ne sera point retranché. Et quant aux enfants de l'étranger qui se seront joints à l'Eternel, pour le servir, et pour aimer le Nom de l'Eternel, afin de lui être serviteurs, savoir tous ceux qui gardent le sabbat de peur de le profaner, et qui se tiennent à mon alliance ; Je les amènerai aussi à la montagne de ma sainteté, et je les réjouirai dans la maison dans laquelle on m'invoque, leurs holocaustes et leurs sacrifices seront agréables sur mon autel ; car ma maison sera appelée, la maison de prière pour tous les peuples. Encore en assemblerai-je vers lui outre ceux qui y sont assemblés, dit le Seigneur l'Eternel, qui rassemble les exilés d'Israël. Bêtes des champs, bêtes des forêts, venez toutes pour manger. 10 Toutes ses sentinelles sont aveugles ; elles ne savent rien ; ce sont tous des chiens muets qui ne peuvent aboyer, dormant et demeurant couchés, et aimant à sommeiller. 11 Ce sont des chiens goulus, qui ne savent ce que c'est que d'être rassasiés ; et ce sont des pasteurs qui ne savent rien comprendre ; ils se sont tous tournés à leur train, chacun à son gain déshonnête dans son quartier, en disant : 12 Venez, je prendrai du vin et nous nous enivrerons de cervoise ; et le jour de demain sera comme celui d'aujourd'hui, même beaucoup plus grand.
Copyright information for FreMartin