Job 9

Job 9

Job répond, qu'il ne conteste que comme un innocent affligé.

Mais Job répondit, et dit : Certainement je sais que cela est ainsi ; et comment l'homme mortel se justifierait-il devant le Dieu Fort ? Si Dieu veut plaider avec lui, de mille articles il ne saurait lui répondre sur un seul. Dieu est sage de coeur, et puissant en force. Qui est-ce qui s'est opposé à lui, et s'en est bien trouvé ? Il transporte les montagnes, et quand il les renverse en sa fureur, elles n'en connaissent rien. Il remue la terre de sa place, et ses piliers sont ébranlés. Il parle au soleil, et le soleil ne se lève point ; et c'est lui qui tient les étoiles sous son cachet. C'est lui seul qui étend les cieux ; qui marche sur les hauteurs de la mer ; Qui a fait le chariot, et l'Orion, et la Poussinière, et les signes qui sont au fond du Midi ; 10 Qui fait des choses si grandes qu'on ne les peut sonder ; et tant de choses merveilleuses, qu'on ne les peut compter. 11 Voici, il passera près de moi, et je ne le verrai point ; et il repassera, et je ne l'apercevrai point. 12 Voilà, s'il ravit, qui le lui fera rendre ? et qui est-ce qui lui dira : Que fais-tu ? 13 Dieu ne retire point sa colère, et les hommes superbes qui viennent au secours, sont abattus sous lui. 14 Combien moins lui répondrais-je, moi et arrangerais-je mes paroles contre lui ? 15 Moi, je ne lui répondrai point, quand même je serais juste, mais je demanderai grâce à mon juge. 16 Si je l'invoque, et qu'il me réponde, encore ne croirai-je point qu'il ait écouté ma voix. 17 Car il m'a écrasé du milieu d'un tourbillon, et il a ajouté plaie sur plaie, sans que je l'aie mérité. 18 Il ne me permet point de reprendre haleine, mais il me remplit d'amertumes. 19 S'il est question de savoir qui est le plus fort ; voilà, il est fort ; et s'il est question d'aller en justice, qui est-ce qui m'y fera comparaître ? 20 Si je me justifie, ma propre bouche me condamnera ; si je me fais parfait, il me convaincra d'être coupable. 21 Quand je serais parfait, je ne me soucierais pas de vivre, je dédaignerais la vie. 22 Tout revient à un ; c'est pourquoi j'ai dit qu'il consume l'homme juste et le méchant. 23 Au moins si le fléau dont il frappe faisait mourir tout aussitôt ; mais il se rit de l'épreuve des innocents. 24 C'est par lui que la terre est livrée entre les mains du méchant ; c'est lui qui couvre la face des juges de la terre ; et si ce n'est pas lui, qui est-ce donc ? 25 Or mes jours ont été plus vite qu'un courrier ; ils s'en sont fuis, et n'ont point vu de bien. 26 Ils ont passé comme des barques de poste ; comme un aigle qui vole après la proie. 27 Si je dis : J'oublierai ma plainte, je renoncerai à ma colère, je me fortifierai ; 28 Je suis épouvanté de tous mes tourments. Je sais que tu ne me jugeras point innocent. 29 Je serai trouvé méchant ; pourquoi travaillerais-je en vain ? 30 Si je me lave dans de l'eau de neige, et que je nettoie mes mains dans la pureté, 31 Alors tu me plongeras dans un fossé, et mes vêtements m'auront en horreur. 32 Car il n'est pas comme moi un homme, pour que je lui réponde, et que nous allions ensemble en jugement. 33 Mais il n'y a personne qui prît connaissance de la cause qui serait entre nous, et qui mît la main sur nous deux. 34 Qu'il ôte donc sa verge de dessus moi, et que la frayeur que j'ai de lui ne me trouble plus. 35 Je parlerai, et je ne le craindrai point ; mais dans l'état où je suis je ne suis point à moi-même.
Copyright information for FreMartin