Psalms 141

PSAUME 141

Véhémente prière de David, pour être fortifié contre toutes les tentations.

Psaume de David. Eternel, je t'invoque, hâte-toi de venir vers moi ; prête l'oreille à ma voix lorsque je crie à toi. Que ma requête te soit agréable comme le parfum ; et l'élévation de mes mains, comme l'oblation du soir. Eternel, mets une garde à ma bouche ; garde l'entrée de mes lèvres. N'incline point mon coeur à des choses mauvaises, tellement que je commette quelques méchantes actions par malice, avec les hommes ouvriers d'iniquité ; et que je ne mange point de leurs délices. Que le juste me frappe, ce me sera une faveur : et qu'il me réprimande, ce me sera un baume excellent ; il ne blessera point ma tête ; car même encore ma requête sera pour eux en leurs calamités. Quand leurs gouverneurs auront été précipités parmi des rochers, alors on entendra que mes paroles sont agréables. Nos os sont épars près de la gueule du sépulcre, comme quand quelqu'un coupe et fend le bois qui est par terre. C'est pourquoi, ô Eternel Seigneur ! mes yeux sont vers toi ; je me suis retiré vers toi, n'abandonne point mon âme. Garde-moi du piége qu'ils m'ont tendu, et des filets des ouvriers d'iniquité. 10 Que tous les méchants tombent chacun dans son filet, jusqu'à ce que je sois passé.
Copyright information for FreMartin