Song of Solomon 5

CANTIQUE 5

Regret de l'Epouse de n'avoir pas répondu comme elle devait à la recherche de son Epoux, elle décrit la beauté de l'Epoux.

Je suis venu dans mon jardin, ma soeur, mon épouse ; j'ai cueilli ma myrrhe, avec mes drogues aromatiques ; j'ai mangé mes rayons de miel, et mon miel ; j'ai bu mon vin et mon lait ; Mes amis, mangez, buvez ; faites bonne chère, mes bien-aimés. J'étais endormie, mais mon coeur veillait ; et voici la voix de mon bien-aimé qui heurtait, en disant : Ouvre-moi, ma soeur, ma grande amie, ma colombe, ma parfaite ; car ma tête est pleine de rosée ; et mes cheveux de l'humidité de la nuit. J'ai dépouillé ma robe, lui dis-je, comment la revêtirais-je ? J'ai lavé mes pieds, comment les souillerais-je ? Mon bien-aimé a avancé sa main par le trou de la porte, et mes entrailles ont été émues à cause de lui. Je me suis levée pour ouvrir à mon bien-aimé, et la myrrhe a distillé de mes mains, et la myrrhe franche de mes doigts, sur les garnitures du verrou. J'ai ouvert à mon bien-aimé, mais mon bien-aimé s'était retiré, il avait passé ; mon âme se pâma de l'avoir ouï parler ; je le cherchai, mais je ne le trouvai point ; je l'appelai, mais il ne me répondit point. Le guet qui faisait la ronde par la ville me trouva, ils me battirent, ils me blessèrent ; les gardes des murailles m'ôtèrent mon voile de dessus moi. Filles de Jérusalem, je vous adjure, si vous trouvez mon bien-aimé, que vous lui rapportiez ; et quoi ? Que je me pâme d'amour. Qu'est-ce de ton bien-aimé plus que d'un autre, ô la plus belle d'entre les femmes ? Qu'est-ce de ton bien-aimé plus que d'un autre, que tu nous aies ainsi conjurées ? 10 Mon bien-aimé est blanc et vermeil, un porte-enseigne choisi entre dix mille. 11 Sa tête est un or très-fin ; ses cheveux sont crépus, noirs comme un corbeau. 12 Ses yeux sont comme ceux des colombes sur les ruisseaux des eaux courantes, lavés dans du lait, et comme enchâssés dans des chatons d'anneau. 13 Ses joues sont comme un carreau de drogues aromatiques, et comme des fleurs parfumées, ses lèvres sont comme du muguet ; elles distillent la myrrhe franche. 14 Ses mains sont comme des anneaux d'or, où il y a des chrysolithes enchâssées ; son ventre est comme d'un ivoire bien poli, couvert de saphirs. 15 Ses jambes sont comme des piliers de marbre, fondés sur des soubassements de fin or ; son port est comme le Liban ; il est exquis comme les cèdres. 16 Son palais n'est que douceur ; tout ce qui est en lui est aimable. Tel est mon bien-aimé, tel est mon ami, filles de Jérusalem.
Copyright information for FreMartin