1 Corinthians 8

Quant aux viandes sacrifiées aux idoles
Ces viandes, dont les nouveaux chrétiens devaient s'abstenir d'après le décret rendu à Jérusalem (Actes.15.29), provenaient des animaux offerts en sacrifice dans les temples païens ; une partie seulement de leur chair était consumée par le feu de l'autel, le reste devenait la propriété des prêtres ou était rendu à ceux qui avaient offert le sacrifice ; puis ce qui ne servait à la consommation ni des uns ni des autres était mis en vente dans les marchés publics, où tout le monde pouvait l'acheter.
, nous savons que tous nous possédons la connaissance. —
La connaissance inspire l'orgueil, tandis que la charité édifie ; si quelqu'un s'imagine avoir connu quelque chose, il n'a pas encore connu comme il faut connaître ; mais si quelqu'un aime Dieu, il est connu de Lui. — En ce qui concerne donc la manducation des viandes sacrifiées aux idoles, nous savons qu'il n'existe point d'idoles dans le monde, et qu'il n'existe point de Dieu, qu'Un Seul. Et, en effet, quand bien même il existe de soi-disant dieux, soit au ciel, soit sur la terre, comme effectivement il existe plusieurs dieux et plusieurs seigneurs, pour nous, nous n'avons qu'un seul Dieu, le Père par lequel existent toutes choses, et nous-mêmes pour Lui, et un seul seigneur, Jésus-Christ, à cause duquel toutes choses existent, et nous-mêmes par lui. Or la connaissance n'est pas le partage de tous, mais quelques-uns, par l'habitude qu'ils ont encore de l'idole, croient manger une viande sacrifiée à une idole, et leur conscience qui est faible en est souillée. Mais ce n'est pas un aliment qui déterminera notre place devant Dieu : si nous ne mangeons pas, nous n'avons nul désavantage, et, si nous mangeons, nous n'avons nulle supériorité. Toutefois, prenez garde que cette liberté qui vous appartient ne devienne pas une cause d'achoppement pour ceux qui sont faibles. 10 En effet, si l'un d'eux voit celui qui possède la connaissance à table dans un temple idolâtre
C'était l'usage chez les païens que ceux qui avaient offert le sacrifice consommassent dans le temple même, en tout ou en partie, les viandes qui leur avaient été rendues, et qu'ils rassemblassent à cet effet dans un repas tous leurs amis.
, est-ce que sa conscience, puisqu'il est faible, n'en sera pas édifiée au point de lui faire manger les viandes sacrifiées aux idoles ?
11 C'est en effet par la connaissance que périt celui qui est faible, le frère pour lequel Christ est mort. 12 Mais en péchant ainsi contre vos frères, et en blessant leur conscience faible, vous péchez contre Christ. 13 C'est pourquoi, si un aliment scandalise mon frère, je ne mangerai certainement jamais de viande, afin de ne pas scandaliser mon frère.
Copyright information for FrePGR