1 Kings 18

Et longtemps après, la parole de l'Éternel fut adressée à Élie, la troisième année, en ces termes : Va et te présente à Achab, puis je laisserai la pluie descendre sur la face de la terre. Alors Élie alla se présenter à Achab. Or la famine était extrême dans Samarie ; et Achab manda Obadia, préfet du palais (or Obadia avait une très grande crainte de l'Éternel, et lorsque Jézabel extermina les prophètes de l'Éternel, Obadia recueillit cent prophètes et les cacha, cinquante hommes par grotte, et les fournit de pain et d'eau) ; et Achab dit à Obadia : Va dans le pays à toutes les sources et à tous les courants d'eau, peut-être se trouvera-t-il quelque herbe pour faire vivre nos chevaux et nos mulets, et n'avoir pas à nous défaire d'une partie du bétail. Et ils se distribuèrent entre eux le pays pour le parcourir ; Achab s'achemina par une voie seul, et Obadia s'achemina par l'autre voie, seul. Et comme Obadia était en route, voilà qu'Élie le rencontra ; et le reconnaissant, Obadia se jeta la face contre terre et dit : Est-ce toi, mon seigneur Élie ? Et il lui répondit : Moi-même. Va, dis à ton maître : Voici Élie ! Et il dit : En quoi ai-je péché que tu veuilles livrer ton serviteur aux mains d'Achab pour qu'il me fasse mourir ? 10 Par la vie de l'Éternel, ton Dieu, il n'est ni peuple, ni royaume où mon maître ne t'ait envoyé chercher, et quand on disait : Il n'est pas ici, le roi faisait jurer au royaume et au peuple qu'on ne te trouvait pas. 11 Et maintenant tu dis : Va, dis à ton maître : Voici Élie ! 12 et si je te quitte et que l'Esprit de l'Éternel te transporte j'ignore où, et que je vienne donner l'avis à Achab, et qu'il ne te trouve pas, alors il me fera mourir, et pourtant ton serviteur a craint l'Éternel dès sa jeunesse. 13 Mon seigneur n'a-t-il pas été informé de ce que j'ai fait lorsque Jézabel massacra les prophètes de l'Éternel, que je cachai cent hommes d'entre les prophètes de l'Éternel, cinquante par grotte, et les fournis de pain et d'eau ? 14 Et maintenant tu dis : Va, dis à ton maître : Voici Élie ! Il me fera mourir. 15 Mais Élie dit : Par la vie de l'Éternel des armées, aux ordres de qui je me tiens, aujourd'hui je me présenterai à lui. 16 Alors Obadia alla au-devant d'Achab et lui fit rapport. Et Achab vint au-devant d'Élie. 17 Et à la vue d'Élie, Achab lui dit : Est-ce toi, perturbateur d'Israël ? 18 Et il répondit : Je ne suis point le perturbateur d'Israël, c'est toi au contraire et la maison de ton père, en désertant les commandements de l'Éternel, et quand tu as pris ton chemin après les Baals. 19 Maintenant donc dépêche et convoque devant moi tout Israël au mont Carmel et les quatre cent cinquante prophètes de Baal et les quatre cents prophètes d'Astarté qui mangent à la table de Jézabel. 20 Et Achab dépêcha chez tous les enfants d'Israël et convoqua les prophètes au mont Carmel. 21 Alors Élie s'avança vers le peuple entier et dit : Jusques à quand boiterez-vous sur les deux jarrets ? Si l'Éternel est Dieu, suivez-le ! Si c'est Baal, suivez-le. Et le peuple ne lui répondit mot. 22 Et Élie dit au peuple : Je suis resté seul prophète de l'Éternel, et de prophètes de Baal il y a quatre cent cinquante hommes. 23 Qu'on nous procure deux taureaux, ils en choisiront l'un pour eux, puis le dépèceront et le placeront sur le bûcher, mais sans y mettre le feu ; moi j'immolerai l'autre taureau et le placerai sur le bûcher, mais sans y mettre le feu. 24 Ensuite invoquez le nom de votre dieu et moi j'invoquerai le nom de l'Éternel, et que le dieu qui répondra par le feu, que celui-là soit Dieu ! Et le peuple entier répondit : Bien parlé ! 25 Et Élie dit aux prophètes de Baal : Choisissez pour vous l'un des taureaux, et sacrifiez les premiers, car vous faites nombre, et invoquez le nom de votre dieu ; mais ne mettez pas le feu. 26 Et ils prirent le taureau laissé à leur choix, et l'immolèrent et invoquèrent le nom de Baal du matin à midi, en disant : Baal, réponds-nous ! Mais pas un son, et personne qui réponde. Et ils marchaient en se balançant autour de l'autel qu'on avait élevé. 27 Et à midi Élie les railla et dit : Invoquez à voix forte, car c'est un dieu ; il est sans doute préoccupé ; il est allé à l'écart ; sans doute il est en voyage ; peut-être sommeille-t-il ; alors il se réveillera. 28 Et ils invoquèrent à voix forte, et ils se firent des incisions selon leur rite avec des poignards et avec des piques jusqu'à faire effusion de leur sang sur eux. 29 Et quand midi fut passé, ils furent en frénésie jusqu'à l'oblation de l'offrande ; mais pas un son et personne qui répondît et personne qui écoutât. 30 Alors Élie s'adressa à tout le peuple : Approchez-vous de moi ! Et le peuple entier s'approcha de lui ; et il remit en état l'autel de l'Éternel, démoli. 31 Et Élie prit douze pierres d'après le nombre des Tribus des fils de Jacob, à qui la parole de l'Éternel avait été adressée en ces termes : Israël sera ton nom ; 32 et avec les pierres il construisit un autel au Nom de l'Éternel, et il pratiqua autour de l'autel une rigole de la dimension de deux émines de grain, 33 et il arrangea le bûcher, et il dépeça le taureau et il le plaça sur le bûcher. 34 Et il dit : Remplissez quatre brocs d'eau, que vous verserez sur l'holocauste et sur le bûcher. Puis il dit : Réitérez ! Et ils réitérèrent. Puis il dit : Faites-le une troisième fois. Et ils le firent pour la troisième fois. 35 Et l'eau circula autour de l'autel et l'on remplit aussi d'eau la rigole. 36 Et au moment de l'oblation de l'offrande, Élie, le prophète, s'avança et dit : Éternel, Dieu d'Abraham, d'Isaac et d'Israël, qu'il soit notoire aujourd'hui que tu es Dieu en Israël et que je suis ton serviteur et que c'est par ton ordre que j'ai fait toutes ces choses. 37 Réponds-moi, Éternel, réponds-moi, afin que ce peuple reconnaisse que tu es l'Éternel, le Dieu, et que c'est toi qui, derrière eux, convertissais leur cœur. 38 Alors le feu de l'Éternel descendit et consuma l'holocauste et le bûcher et les pierres et la terre, et il absorba aussi l'eau dans la rigole. 39 Et à ce spectacle le peuple entier se jeta la face contre terre en disant : C'est l'Éternel qui est Dieu, l'Éternel qui est Dieu ! 40 Et Élie leur dit : Arrêtez les prophètes de Baal ! que pas un d'eux n'échappe ! Et ils les arrêtèrent et Élie les fit descendre dans le ravin du Kison et là il les immola. 41 Et Élie dit à Achab : Remonte, mange et bois ! car j'entends le bruissement de la pluie. 42 Alors Achab remonta pour manger et boire. Et Élie gagna le sommet du Carmel, et il se prosterna contre terre, et mit son visage entre ses genoux. 43 Et il dit à son valet : Monte donc et regarde dans la direction de la mer. Et il monta, et regarda et dit : Il n'y a rien. Et Élie dit : Répète sept fois la course. 44 Et à la septième il dit : Voilà un petit nuage, comme la paume de la main d'un homme, qui surgit de la mer. Alors Élie dit : Monte et dis à Achab : Attelle et descends, afin que la pluie ne t'arrête pas. 45 Et en un tour de main le ciel s'obscurcit, il y eut nuages et vent, puis une forte pluie, et Achab monta sur son char et gagna Jizréel. 46 Et la main de l'Éternel poussa Élie, qui ceignit ses reins et courut en devançant Achab jusqu'à Jizréel.
Copyright information for FrePGR