1 Kings 2

Et comme les jours de David avançaient vers la mort, il donna ses instructions à Salomon, son fils, en ces termes : Je prends le chemin de tout le monde, aie courage et sois homme ! Observe ce que tu dois observer envers l'Éternel, ton Dieu, en suivant Ses voies et observant Ses statuts et Ses Commandements et Ses règles et Ses Ordonnances, tels qu'ils sont consignés dans la Loi de Moïse, afin que tu réussisses dans toutes tes entreprises et dans tous tes projets, pour que l'Éternel exécute la promesse qu'il a prononcée sur moi, lorsqu'il dit : Si tes fils prennent garde à leur voie pour marcher devant moi fidèlement de tout leur cœur et de toute leur âme, alors, ce sont Ses paroles, alors tu ne manqueras, jamais d'un homme qui occupe le trône d'Israël. Tu sais aussi ce que m'a fait Joab, fils de Tseruïa, comment il a traité les deux chefs militaires d'Israël, Abner, fils de Ner, et Amasa, fils de Jéther, qu'il a égorgés, versant en pleine paix le sang des combats dont il tacha la ceinture qu'il portait aux reins et la chaussure qu'il avait aux pieds. Agis donc selon ta sagesse, et ne laisse pas ses cheveux blancs descendre en paix aux Enfers. Mais marque de la bonté aux fils de Barzillaï, le Galaadite ; qu'ils soient de ceux qui sont nourris de ta table, car c'est ainsi qu'ils m'ont prévenu, lorsque je fuyais devant Absalom, ton frère. Et voici, tu as à ta portée Siméï, fils de Géra, le Benjaminite, de Bahurim ; c'est lui qui me maudit d'une malédiction horrible lorsque je m'en allais à Mahanaïm ; toutefois il descendit à ma rencontre sur le Jourdain, et je lui fis par l'Éternel ce serment : Je ne te ferai point mourir par l'épée. Mais ne le laisse pas impuni ; car tu es un homme sage, et tu sais comment tu dois le traiter, et tu feras descendre sanglants ses cheveux blancs aux Enfers. 10 Ensuite David alla reposer avec ses pères, et il reçut la sépulture dans la Cité de David. 11 Et le temps que David régna sur Israël, fut de quarante ans ; à Hébron il régna sept ans, et à Jérusalem il régna trente-trois ans. 12 Et Salomon s'assit sur le trône de David, son père, et son empire fut bien affermi. 13 Cependant Adonia, fils de Haggith, entra chez Bathséba, mère de Salomon ; et elle dit : Est-ce la paix que tu apportes ? Et il répondit : C'est la paix. 14 Et il ajouta : J'ai un mot à te dire. Et elle reprit : Parle ! 15 Et il dit : Tu sais que j'avais la royauté, et que tout Israël voyait en moi son futur roi ; mais il y a eu détournement de la royauté, qui est dévolue à mon frère ; car il l'a de par l'Éternel. 16 Or maintenant je te fais une demande : ne me rebute pas ! Et elle lui dit : Parle ! 17 Et il dit : Veuille dire au Roi Salomon, car il ne te rebutera pas, qu'il me donne Abisag, la Sunamite, pour femme. 18 Et Bathséba dit : Bien ! je parlerai en ta faveur au Roi. 19 Là-dessus Bathséba entra chez le Roi Salomon pour lui parler en faveur d'Adonia. Et le Roi se levant vint au-devant d'elle et s'inclina devant elle, puis il s'assit sur son trône et l'on avança un trône pour la mère du Roi, et elle prit place à sa droite. 20 Et elle dit : J'ai à te faire une petite demande ; ne me rebute pas ! Et le Roi lui dit : Demande, ô ma mère, je ne te rebuterai pas ! 21 Et elle dit : Qu'Abisag, la Sunamite, soit donnée pour femme à ton frère Adonia. 22 Alors le Roi Salomon répondit et dit à sa mère : Pourquoi demandes-tu Abisag, la Sunamite, en faveur d'Adonia ? Demande donc pour lui la royauté, car il est mon frère aîné, pour lui et pour le Prêtre Abiathar, et pour Joab, fils de Tseruïa ! 23 Et le Roi Salomon fit serment par l'Éternel et dit : Qu'ainsi Dieu me fasse et pis encore ! Il y va de la vie pour Adonia d'avoir dit ce mot ! 24 Maintenant donc par la vie de l'Éternel, qui m'a affermi et placé sur le trône de David, mon père, et qui m'a créé une maison selon sa promesse, aujourd'hui même Adonia subira la mort. 25 Et le Roi Salomon dépêcha Benaïa, fils de Joïada, qui fit main basse sur lui, et il mourut. 26 Et au Prêtre Abiathar le Roi dit : Va-t'en à Anathoth sur tes terres, car tu es digne de mort ; mais en ce jour je ne te ferai pas mourir, parce que tu as porté l'Arche du Seigneur, l'Éternel, devant David, mon père, et que tu as souffert de tout ce que mon père a souffert. 27 Et ainsi Salomon destitua Abiathar de sa charge de Prêtre de l'Éternel, à l'effet d'accomplir la menace de l'Éternel qu'il avait prononcée sur la maison d'Héli à Silo. 28 Et lorsque le bruit en vint à Joab (car Joab avait incliné du côté d'Adonia, lui qui n'avait pas incliné du côté d'Absalom), Joab se réfugia dans la Tente de l'Éternel, et saisit les cornes de l'Autel. 29 Et le Roi Salomon eut avis de la fuite de Joab dans la Tente de l'Éternel : « Et voilà qu'il est près de l'Autel ! » Alors Salomon envoya Benaïa, fils de Joïada, avec cet ordre : Va et fais main basse sur lui. 30 Benaïa vint donc dans la Tente de l'Éternel, et lui dit : Ainsi parle le Roi : Sors ! Et il dit : Non ! car ici je mourrai. Et Benaïa rapporta la réponse au Roi et dit : Ainsi a parlé Joab, et ainsi m'a-t-il répondu. 31 Alors le Roi lui dit : Fais comme il a dit, et frappe le et donne lui la sépulture, et décharge moi, ainsi que la maison de mon père, du sang que Joab a gratuitement versé. 32 Et que l'Éternel reverse son sang sur sa tête, parce qu'il a été le meurtrier de deux hommes plus justes et meilleurs que lui, et les a égorgés avec le glaive à l'insu de David, mon père, Abner, fils de Ner, général d'Israël, et Amasa, fils de Jéther, général de Juda. 33 Que leur sang retombe sur la tête de Joab et sur la tête de ses descendants à jamais ; mais que David et sa race et sa maison et son trône aient le salut en partage à jamais de par l'Éternel ! 34 Ensuite de cela Benaïa, fils de Joïada, monta, et fit main basse sur lui, et le tua ; et il reçut la sépulture dans sa demeure au désert. 35 Et le Roi lui substitua Benaïa, fils de Joïada, dans le commandement de l'armée, et le Roi remplaça Abiathar par le Prêtre Tsadoc. 36 Et le roi envoya mander Siméï et il lui dit : Bâtis-toi une maison à Jérusalem et y demeure, et n'en sors pas pour aller çà et là ! 37 Le jour où tu sortiras et passeras le torrent de Cédron, sache-le, tu es mort ! que ton sang retombe sur ta tête ! 38 Et Siméï dit au Roi : Bonne parole ! Ton serviteur se conformera à l'ordre du Roi, mon Seigneur. Et Siméï resta dans Jérusalem longtemps. 39 Et au bout de trois ans il advint que deux serviteurs de Siméï s'enfuirent chez Achis, fils de Maacha, Roi de Gath, et l'avis en fut donné à Siméï en ces termes : Voilà que tes serviteurs sont à Gath. 40 Alors Siméï se mit en mouvement et sella son âne et s'en alla à Gath chez Achis pour réclamer ses serviteurs ; et Siméï fit le voyage et ramena ses serviteurs de Gath. 41 Et Salomon fut informé que Siméï était allé de Jérusalem à Gath et était de retour. 42 Alors le Roi envoya mander Siméï et lui dit : Ne t'ai-je pas assermenté par l'Éternel et adjuré en ces termes : Le jour où tu sortiras d'ici pour aller ça et là, sache-le, tu es mort ? Et tu m'as répondu : Bonne parole ! j'ai entendu. 43 Pourquoi donc n'as-tu pas observé le serment fait devant l'Éternel et l'ordre que je t'avais intimé ? 44 Et le Roi dit à Siméï : Tu sais tout le mal dont ton cœur a la conscience et comment tu en as agi envers David, mon père ; et l'Éternel fait retomber ta méchanceté sur ta tête ; 45 mais le Roi Salomon sera béni, et le trône de David consolidé devant l'Éternel à jamais ! 46 Et le Roi donna ses ordres à Benaïa, fils de Joïada, qui sortit et fit main basse sur Siméï qui mourut. Or la royauté fut affermie dans la main de Salomon.
Copyright information for FrePGR