1 Samuel 14

Et un jour, Jonathan, fils de Saül, dit à son écuyer : Viens et allons attaquer le poste des Philistins qui est là vis-à-vis ! mais il ne mit point son père dans la confidence. Or Saül se tenait à l'extrémité de Gibea, sous le grenadier de Migron, et la troupe qu'il avait avec lui, d'environ six cents hommes. Et Ahija, fils d'Ahitub frère de Icabod, fils de Phinées, fils d'Eli, Prêtre de l'Éternel à Silo, portait l'éphod. Et la troupe ignorait le départ de Jonathan. Et au milieu des passages que Jonathan cherchait à franchir pour atteindre le poste des Philistins, il y avait un pic d'un côté et un pic de l'autre côté ; et le nom de l'un est Botsets, et celui de l'autre Séneh. L'un de ces pics forme une colonne au nord vis-à-vis de Michmas et l'autre est au midi vis-à-vis de Geba (Gibea). Et Jonathan dit à son écuyer : Viens et allons attaquer le poste de ces incirconcis-là : peut-être l'Éternel agira-t-Il pour nous ; car pour vaincre, l'Éternel n'est pas arrêté par le nombre, grand ou petit. Et son écuyer lui dit : Exécute tout ce que tu as dans le cœur ; suis ton mouvement ; me voici avec toi partageant ton sentiment. Et Jonathan dit : Voici ! nous marchons contre ces gens et nous allons nous découvrir à eux. S'ils nous disent : Faites halte jusqu'à ce que nous vous joignions ! nous resterons en place, et ne marcherons point contre eux ; 10 mais s'ils disent : Montez à nous ! nous monterons, car l'Éternel les livre à nos mains ; ce sera le signe que nous aurons. 11 Puis ils se découvrirent les deux au poste des Philistins, et les Philistins dirent : Voilà que les Hébreux sortent des trous où ils se sont cachés. 12 Et les hommes du poste crièrent à Jonathan et à son écuyer : Montez à nous ! nous avons quelque chose à vous notifier ! Alors Jonathan dit à son écuyer : En avant ! suis-moi car l'Éternel les livre aux mains d'Israël. 13 Et Jonathan se mit à gravir avec les pieds et les mains, et son écuyer le suivait. Les Philistins tombèrent devant Jonathan, et son écuyer tuait après lui. 14 Et du premier coup porté par Jonathan et son écuyer ils tuèrent environ vingt hommes sur un espace d'environ un demi sillon d'un arpent de champ. 15 Et l'épouvante se mit dans le camp, dans la campagne et dans tout le peuple ; le poste et les fourrageurs furent de même pris par la peur ; tout le pays était en émoi ; c'étaient les terreurs de Dieu. 16 Alors les sentinelles de Saül à Gibea de Benjamin regardèrent, et voilà que la multitude s'écoulait et se répandait çà et là. 17 Et Saül dit à la troupe qui était avec lui : Comptez donc et voyez qui a quitté nos rangs. Et ils comptèrent, et voilà que Jonathan et son écuyer n'étaient pas présents. 18 Alors Saül dit à Ahija : Fais approcher l'Arche de Dieu ! (Car en cette journée l'Arche de Dieu accompagnait les enfants d'Israël). 19 Et tandis que Saül parlait au Prêtre, le tumulte dans le camp des Philistins allait toujours croissant ; alors Saül dit au Prêtre : Ramène ta main. 20 Et Saül et toute la troupe qui était avec lui, se réunirent et ils s'avancèrent jusqu'à la mêlée, et voici, les Philistins tournaient leurs épées les uns contre les autres ; c'était un désordre immense. 21 Et les esclaves
Les Lxx et la Vulgate.
qui depuis longtemps étaient aux Philistins, et qui étaient venus avec eux au camp, firent volte-face eux aussi pour passer du côté des Israélites qui étaient avec Saül et Jonathan.
22 Et tous les Israélites cachés dans les montagnes d'Ephraïm, vinrent aussi, à la nouvelle de la fuite des Philistins se mettre à la poursuite de ceux-ci avec les combattants. 23 C'est ainsi que dans cette journée l'Éternel délivra Israël, et la charge se prolongea jusqu'au-delà de Beth-Aven. 24 Et en ce jour-là les hommes d'Israël avaient étaient harassés ; et Saül avait assermenté le peuple en disant : Maudit soit l'homme qui mangera jusqu'à la soirée, avant que j'aie tiré vengeance de mes ennemis. Et aucun homme de la troupe ne goûta de la nourriture. 25 Et tout le monde vint dans la forêt, et il y avait du miel sur la campagne. 26 Toute la troupe donc arriva dans la forêt et voilà que le miel suintait ; mais personne ne porta sa main à sa bouche car le peuple respectait le serment. 27 Or Jonathan n'avait pas entendu son père intimer le serment au peuple et il présenta le bout du bâton qu'il avait à la main, et le plongea dans un buisson à miel, et il ramena sa main à sa bouche et sa vue s'éclaircit. 28 Alors un homme de la troupe prit la parole et dit : Ton père a lié le peuple par un serment en disant : Maudit soit l'homme qui prendra de la nourriture aujourd'hui. Et la troupe était harassée. 29 Et Jonathan dit : Mon père trouble le pays : voyez donc comme j'ai la vue claire pour avoir goûté un peu de ce miel. 30 Eh bien ! si seulement la troupe aujourd'hui se fût bien nourrie des prises faites à l'ennemi ! Car maintenant la défaite des Philistins n'a pas été si grande. 31 Et en ce jour ils battirent les Philistins de Michmas à Ajalon, et la troupe était très épuisée. 32 Et le peuple se jeta sur le butin, et ils prirent des brebis et des bœufs et des veaux, et ils les égorgèrent sur le sol et le peuple mangea [de la chair] avec du sang. 33 Et l'on fit rapport à Saül en ces termes : Voilà que le peuple pèche contre l'Éternel en mangeant [la chair] avec le sang. Et il dit : Vous êtes infidèles ! Roulez de suite vers moi une grande pierre. 34 Et Saul dit : Répandez-vous parmi le peuple et dites-leur : Amenez-moi chacun son bœuf, et chacun sa brebis et l'égorgez ici et mangez, et ne péchez point contre l'Éternel en mangeant [la chair] avec le sang. Et tout le monde amena chacun son bœuf, de nuit, pour l'égorger là. 35 Et Saül éleva là un autel à l'Éternel. Cet autel fut le premier qu'il éleva à l'Éternel. 36 Et Saül dit : Faisons une descente nocturne sur les Philistins, et pillons-les jusqu'à l'aube du matin, et ne leur laissons pas un homme. Et ils dirent : Exécute tout ce que tu jugeras bon ! Et le Prêtre dit : Approchons-nous ici de Dieu. 37 Et Saül consulta Dieu : Ferai-je une descente sur les Philistins ? les livreras-tu aux mains d'Israël ? Mais Il ne lui donna point de réponse le jour même. 38 Alors Saül dit : Avancez ici vous tous les chefs du peuple ! Examinez et voyez en qui se trouve ce péché aujourd'hui. 39 Car, par la vie de l'Éternel qui a fait triompher Israël ! quand il pèserait sur Jonathan, mon fils, il faut qu'il meure ! Et dans tout le peuple personne ne lui répondit. 40 Et il dit à tout Israël : Soyez d'un côté, et moi et Jonathan, mon fils, nous serons de l'autre. Et tout le peuple dit à Saül : Fais ce qui te semblera bon. 41 Et Saül dit à l'Éternel : Dieu d'Israël, manifeste la vérité. Alors Saül et Jonathan furent désignés et le peuple laissé en dehors. 42 Et Saül dit : Tirez au sort entre moi et Jonathan, mon fils. Alors Jonathan fut désigné. 43 Et Saül dit à Jonathan : Confesse-moi ce que tu as fait. Et Jonathan le lui confessa et dit : Avec le bout du bâton que j'avais à la main, j'ai goûté un peu de miel : eh bien ! je mourrai ! 44 Alors Saül dit : Que Dieu m'inflige ceci, et plus encore ! il faut que tu meures, Jonathan. 45 Mais le peuple dit à Saül : Jonathan mourrait, lui qui a exécuté cette grande délivrance en Israël ! Non, non, par la vie de l'Éternel, s'il tombe à terre un seul des cheveux de sa tête ! car en cette journée, c'est avec Dieu qu'il a agi. Ainsi, le peuple sauva Jonathan, et il ne mourut pas. 46 Et Saül revint de la poursuite des Philistins, et il regagnèrent leur pays. 47 Or Saül, ayant reçu la royauté sur Israël, porta la guerre de toutes parts contre tous ses ennemis. Contre Moab et contre les Ammonites et contre Edom et contre les rois de Tsoba et contre les Philistins ; et quoi qu'il entreprit, il était victorieux. 48 Et il montra de la bravoure, et il battit Amalek et sauva Israël des mains de ses spoliateurs. 49 Et les fils de Saül étaient : Jonathan et Jisvi et Malkisua. Et ses deux filles se nommaient, l'aînée Merab et la cadette, Michal. 50 Et le nom de la femme de Saül était Ahinoam, fille d'Ahimaats. Et le nom de son chef d'armée était Abner, fils de Ner, oncle de Saül. 51 Car Kis, père de Saül, et Ner, père d'Abner, étaient fils d'Abiel. 52 Et la guerre fut véhémente contre les Philistins, durant toute la vie de Saül ; et Saül apercevait-il quelque homme capable et quelque brave, il se l'attachait.
Copyright information for FrePGR