1 Samuel 18

Et lorsqu'il eut achevé son entretien avec Saül, l'âme de Jonathan s'unit à l'âme de David, et Jonathan l'aima comme son âme. Et en ce même jour Saül l'attacha à sa personne et ne lui permit pas de retourner dans la maison de son père. Et Jonathan se lia avec David par un pacte, car il l'aimait comme son âme. Et Jonathan ôta le manteau qu'il portait et le donna à David avec son équipement jusqu'à son épée, son arc et sa ceinture. Et David allait en course et réussissait partout ou Saul l'envoyait, et Saül le préposait sur les gens de guerre et il était bien vu de tout le peuple et de même des serviteurs de Saül. Et comme ils faisaient leur entrée lors du retour de David après sa victoire sur le Philistin, les femmes sortirent de toutes les villes d'Israël pour chanter et former des chœurs au-devant du Roi Saül avec des tambourins et des triangles, et dans l'allégresse. Et les femmes dansant chantaient tour à tour et disaient : Saül a abattu ses mille et David ses dix mille. Et Saül en fut très irrité et mécontent de ce discours, et il dit : A David elles en donne dix mille, et à moi elles donnent les mille, il ne lui manque plus que la royauté. A partir de ce jour et dorénavant Saül regarda David de mauvais œil. 10 Et dès le lendemain Dieu fit sentir à Saül les atteintes d'un esprit sinistre ; et il se démenait dans sa maison ; cependant ce jour-là comme les autres jours David de sa main jouait du luth, et Saül avait la pique en main. 11 Et Saül brandissant sa pique dit : Je veux percer David et la paroi ; mais David se mit deux fois hors de sa portée. 12 Et Saül avait peur de David, car l'Éternel était avec lui et s'était éloigné de Saül. 13 Et Saül l'éloigna de lui et il l'établit chef de mille hommes ; et il allait en course, et rentrait à la tête du peuple. 14 Et David réussissait dans toutes ses expéditions, et l'Éternel était avec lui. 15 Et Saül à la vue de ses grands succès avait peur de lui ; 16 mais tout Israël et Juda aimaient David parce qu'il sortait et rentrait à leur tête. 17 Et Saül dit à David : Voici, je veux te donner pour femme Merab, ma fille aînée ; seulement que j'aie en toi un brave soldat, et soutiens les guerres de l'Éternel. Or Saül se disait : Il faut qu'il sente, non pas ma main, mais celle des Philistins. 18 Et David dit à Saül : Qui suis-je et quelle existence ai-je et qu'est la famille de mon père en Israël, pour devenir le gendre du Roi ? 19 Mais au moment où Merab, fille de Saül, devait être donnée à David, elle fut mariée à Adriel de Mehola. 20 Cependant Michal, fille de Saül, aimait David, et l'on en informa Saül, à qui la chose agréa. 21 Et Saül dit je veux la lui donner pour qu'elle lui soit un piège et pour le mettre sous la main des Philistins. Et Saül dit à David pour la seconde fois : Tu deviendras mon gendre aujourd'hui. 22 Et Saül donna cet ordre à ses serviteurs : Parlez secrètement à David en ces termes : Voici, le Roi a de l'affection pour toi, et tous ses serviteurs t'aiment ; ainsi, deviens gendre du Roi. 23 Et les serviteurs de Saül répétèrent ces paroles aux oreilles de David. Et David dit : Est-ce peu de chose à vos yeux que de devenir le gendre du Roi, moi, homme pauvre et sans considération ? 24 Et les serviteurs de Saül firent rapport et dirent : C'est en ces termes que David a parlé. 25 Et Saül dit : Parlez ainsi à David : Le Roi ne veut pas de dot, mais cent prépuces des Philistins pour tirer vengeance des ennemis du Roi. Or la pensée de Saül était de faire périr David par la main des Philistins. 26 Et ses serviteurs transmirent à David ces paroles, et David agréa le projet de devenir gendre du Roi. 27 Et le temps n'étant pas encore accompli, David se mit en mouvement, et marcha avec son monde et abattit parmi les Philistins deux cents hommes et il apporta leurs prépuces dont le nombre complet fut présenté au Roi, pour qu'il pût être son gendre ; et Saül lui donna sa fille Michal en mariage. 28 Et Saül comprit que l'Éternel était avec David ; et Michal, fille de Saül, l'aimait. 29 Et la crainte que Saül avait de David, ne fit que s'accroître, et Saül devint pour toujours hostile à David. 30 Et lorsque les princes des Philistins se mettaient en campagne, à chacune de leurs campagnes David avait plus de succès que tous les serviteurs de Saül, et son nom était fort considéré.
Copyright information for FrePGR