2 Chronicles 16

La trente-sixième année du règne d'Asa, Baësa, roi d'Israël, s'avança contre Juda et fortifia Rama pour couper entrée et sortie à Asa, roi de Juda. Alors Asa sortit de l'argent et de l'or des trésors du temple de l'Éternel et du palais royal et l'envoya à Ben-hadad, roi de Syrie, résidant à Damas, avec ce message : Il existe une alliance entre moi et toi, et mon père et ton père : voici, je t'envoie de l'argent et de l'or ; va ! romps ton alliance avec Baësa, roi d'Israël, pour m'en débarrasser. Et Ben-Hadad écouta le roi Asa et envoya ses généraux d'armée contre les villes d'Israël, et ils firent main basse sur Ijon, et Dan et Abel-Maïm et tous les magasins dans les villes de Nephthali. Et à cette nouvelle Baësa renonça à fortifier Rama et fit cesser ses travaux. Mais le roi Asa employa tout Juda pour faire enlever de Rama les pierres et le bois employés par Baësa, et il s'en servit pour fortifier Géba et Mitspa. Or dans le même temps Hanani, le Voyant, vint trouver Asa, roi de Juda, et lui dit : Parce que tu as pris pour appui le roi de Syrie, et que tu n'as pas pris pour appui l'Éternel, ton Dieu, pour cette raison l'armée du roi de Syrie a échappé à ta main. Est-ce que les Éthiopiens et les Libyens n'étaient pas des forces immenses quant au nombre, et aux chars et à la cavalerie ? Mais parce que tu t'appuyais sur l'Éternel, Il les a livrés entre tes mains. Car les yeux de l'Éternel parcourent toute la terre pour soutenir ceux dont le cœur est tout à Lui. En cela tu as agi follement ; car dès ce moment tu auras guerre à soutenir. 10 Et Asa fut mécontent du Voyant et le mit en prison, car il était en colère contre lui à ce sujet. Dans ce temps aussi Asa opprima des gens dans le peuple. 11 Les actes d'Asa, les premiers et les derniers, sont d'ailleurs consignés dans le livre des rois de Juda et d'Israël. 12 Et, la trente-neuvième année de son règne, Asa eut une maladie des pieds qui le rendait fort malade ; et même dans sa maladie il eut recours non pas à l'Éternel, mais aux médecins. 13 Et Asa reposa à côté de ses pères, et il mourut dans la quarante-unième année de son règne. 14 Et on lui donna la sépulture dans son tombeau qu'il s'était taillé dans la Cité de David, et on le coucha sur le lit qu'on avait garni de parfums et d'aromates préparés en pâte balsamique au moyen d'un baume, et on lui fit une combustion d'une magnificence extrême
Ce qui ne signifie pas que le corps d'Asa fut incinéré, mais qu'on brûla à cette occasion une grande quantité d'encens. C.R.
.
Copyright information for FrePGR