2 Kings 9

Cependant Elisée, le prophète, manda l'un des fils des prophètes et lui dit : Ceins tes reins et prends cette fiole d'huile dans ta main et pars pour Ramoth en Galaad. Et arrivé là enquiers-toi de Jéhu, fils de Josaphat, fils de Nimsi, puis entre, et fais-le lever du milieu de ses frères et conduis-le de chambre en chambre ; et tu prendras la fiole d'huile et la verseras sur sa tête et diras : Ainsi parle l'Éternel : Je t'oins roi d'Israël. Ensuite ouvre la porte et fuis sans attendre. Le jeune homme, valet du prophète, se rendit ainsi à Ramoth en Galaad. Et à son entrée, voilà que les chefs de l'armée étaient en séance. Et il dit : J'ai à te parler, Capitaine. Et Jéhu dit : Auquel de nous tous ? Et il répondit : A toi, Capitaine. Alors il se leva et entra dans l'intérieur de la maison, et le prophète versa l'huile sur sa tête, et lui dit : Ainsi parle l'Éternel, Dieu d'Israël : Je t'oins roi du peuple de l'Éternel, d'Israël. Et tu abattras la maison d'Achab, ton souverain, et je vengerai le meurtre de mes serviteurs, les prophètes, et le meurtre de tous les serviteurs de l'Éternel, sur Jézabel ; et toute la maison d'Achab périra, et j'exterminerai à Achab ceux qui pissent à la muraille, mineur et émancipé, en Israël. Et je réduirai la maison d'Achab à l'état de la maison de Jéroboam, fils de Nebat, et à l'état de la maison de Baësa, fils d'Ahia. 10 Et Jézabel sera dévorée par les chiens dans le clos de Jizréel, et personne ne lui donnera la sépulture. Et il ouvrit la porte et s'enfuit. 11 Et Jéhu sortit vers les serviteurs de son. Maître. Alors on lui dit : Est-ce bonne nouvelle ? Pourquoi ce frénétique est-il venu te trouver ? Et il leur dit : Vous connaissez l'homme et sa manie. 12 Et ils lui dirent : Défaite ! Ouvre-toi donc à nous ! Et il dit : il m'a parlé dans tel et tel sens disant : Ainsi parle l'Éternel : Je t'oins roi d'Israël. 13 Et aussitôt prenant chacun leurs habits ils les étendirent sous ses pieds sur les gradins mêmes et ils sonnèrent de la trompette et dirent : Jéhu est roi ! 14 C'est ainsi que Jéhu, fils de Josaphat, fils de Nimsi, conspira contre Joram. (Or Joram défendait Ramoth en Galaad, lui et tous les Israélites, contre Hazaël, roi de Syrie ; 15 et le roi Joram était revenu se rétablir à Jizréel des blessures qu'il avait reçues des Syriens lorsqu'il se battait contre Hazaël, roi de Syrie). Et Jéhu dit : Si c'est votre sentiment, aucun fugitif ne sortira, de la ville pour s'en aller avertir à Jizréel ; 16 et Jéhu monta sur son char et gagna Jizréel, car Joram y était alité, et Achazia, roi de Juda, était descendu pour visiter Joram. 17 Cependant la sentinelle se tenait, sur la tour à Jizréel et vit. arriver la troupe de Jéhu et dit : Je vois une troupe. Et Joram dit : Prends un cavalier et le dépêche à sa rencontre pour demander si c'est la paix. 18 Et l'homme à cheval alla au-devant de lui et dit : Ainsi parle le roi : Est-ce la paix ? Et Jéhu dit : Que te fait la paix ? Passe à ma suite. Et la sentinelle fit rapport et dit : Le courrier est arrivé vers eux, mais pas revenu. 19 Alors il dépêcha un second cavalier qui arriva vers, eux et dit : Ainsi parle le roi : Est-ce la paix ? Et Jéhu dit : Que te fait la paix ? Passe à ma suite. 20 Et la sentinelle fit rapport et dit : il est arrivé vers eux, mais pas revenu. C'est un train, comme le train, de Jéhu, fils de Nimsi, qui toujours va d'un train furieux. 21 Alors Joram dit : Attelle ! Et l'on attela son char. Et Joram, roi d'Israël, et Achazia, roi de Juda, sortirent chacun sur son char et s'avancèrent au-devant de Jéhu qu'ils trouvèrent au clos de Naboth de Jizréel. 22 Et lorsque Joram vit Jéhu, il dit : Est-ce la paix, Jéhu ? Et celui-ci dit : Quoi ! la paix tant que durent les adultères de Jézabel, ta mère, et ses sortilèges multipliés ! 23 Et Joram tourna bride et s'enfuit, et il dit à Achazia : Trahison ! Achazia ! 24 Mais Jéhu arma sa main de l'arc et frappa Joram entre les épaules de telle sorte que le trait ressortit par le cœur, et il s'affaissa dans son char. 25 Et Jéhu dit à Bidecar, son adjudant : Enlève-le et le jette dans le clos de Naboth de Jizréel. Car rappelle-toi comment nous chevauchions moi et toi de pair derrière Achab, son père, et que l'Éternel a prononcé contre lui cette menace : 26 Certes j'ai vu hier le sang de Naboth et le sang de ses fils, déclare l'Éternel, et je te rendrai la pareille dans ce clos même, déclare l'Éternel. Enlève-le donc et le jette dans le clos selon la parole de l'Éternel. 27 Et Achazia, roi de Juda, vit et s'enfuit vers le pavillon du jardin. Et Jéhu le poursuivit et dit : Frappez aussi celui-là sur son char ! Ce fut sur la hauteur de Gur près de Jibleam. Et il se réfugia à Megiddo où il mourut. 28 Et ses serviteurs le transférèrent à Jérusalem, et lui donnèrent la sépulture dans son tombeau à côté de ses pères dans la ville de David. 29 C'est la onzième année de Joram, fils d'Achab, que Achazia était devenu roi de Juda. 30 Et Jéhu vint à Jizréel. A cette nouvelle Jézabel appliqua le fard à ses yeux et se para la tête, et se mit à la fenêtre. 31 Et lorsque Jéhu arriva dans le portail, elle dit : Est-ce la paix, [nouveau] Zimri, assassin de son Maître ? 32 Et il leva les yeux vers la fenêtre et dit : Qui tient mon parti ? qui ? Et deux ou trois eunuques se penchèrent vers lui en avant. 33 Et il dit : Précipitez-la ! Et ils la précipitèrent, et il jaillit de son sang sur la muraille et sur les chevaux qui la foulèrent sous leurs pieds. 34 Et il entra et mangea et but et dit : Prenez soin de cette maudite, et lui donnez la sépulture, car elle est fille de roi. 35 Et ils se mirent en devoir de lui donner la sépulture ; mais ils ne retrouvèrent rien d'elle sauf le crâne et les pieds et les paumes des mains. 36 Et ils revinrent l'informer ; et il dit : C'est la menace de l'Éternel qu'il a prononcée par l'organe de son serviteur, Élie de Thisbé, en ces termes : Dans le clos de Jizréel les chiens mangeront la chair de Jézabel, 37 et le cadavre de Jézabel jonchera comme du fumier le clos de Jizréel de sorte qu'on ne puisse dire : C'est Jézabel.
Copyright information for FrePGR