Acts 15

quelques individus venus de Judée endoctrinaient les frères, en disant : « Si vous ne vous faites circoncire selon le rite de Moïse, vous ne pouvez être sauvés. » Mais, comme il en résulta une querelle et une discussion assez vive entre Paul et Barnabas et eux, les frères résolurent que Paul, Barnabas et quelques autres d'entre les leurs monteraient à Jérusalem auprès des apôtres et des anciens pour traiter cette question. Après avoir donc été accompagnés par l'église, ils traversèrent la Phénicie et la Samarie en racontant la conversion des Gentils et ils causèrent une grande joie à tous les frères ; arrivés à Jérusalem, ils furent reçus par l'église, les apôtres et les anciens, et ils racontèrent tout ce que Dieu avait fait avec eux. Mais quelques membres du parti des pharisiens qui avaient embrassé la foi protestèrent, en disant : « Il faut les circoncire et exiger l'observation de la loi de Moïse. » Et les apôtres et les anciens se réunirent pour examiner ce sujet ; mais une vive discussion s'étant engagée, Pierre se leva et leur dit : « Frères, vous savez que dès longtemps Dieu a fait Son choix parmi vous, pour que ce fût par ma bouche que les Gentils entendissent la parole de l'Évangile et qu'ils crussent. Et Dieu, qui connaît les cœurs, a témoigné pour eux en leur donnant l'esprit saint comme à nous, et Il n'a fait aucune différence entre nous et eux, ayant purifié leurs cœurs par la foi. 10 Maintenant donc, pourquoi tentez-vous Dieu, dans le but de placer sur le col des disciples un joug que ni nos pères ni nous n'avons pu porter ? 11 Mais c'est par la grâce du seigneur Jésus que nous croyons être sauvés, de la même manière qu'eux, » 12 Or toute l'assemblée garda le silence ; et ils entendaient Barnabas et Paul raconter tous les miracles et les prodiges que Dieu avait opérés par leur moyen au milieu des Gentils. 13 Mais, après qu'ils se furent tus, Jacques prit la parole, en disant : « Frères, écoutez-moi : 14 Simon vous a raconté comment Dieu a d'abord pris soin de tirer du milieu des Gentils un peuple qui portât Son nom ; 15 et avec ce fait s'accordent les paroles des prophètes, selon qu'il est écrit : 16 « Après cela Je reviendrai et Je rebâtirai le tabernacle de Dieu qui est tombé, et Je rebâtirai ses ruines et Je le relèverai, 17 afin que le reste des hommes recherche le Seigneur, ainsi que toute les nations auxquelles est donné Mon nom, dit le Seigneur, qui fait ces choses,
Amos.9.11-12 Hébreu : En même temps Je relèverai le tabernacle de David qui est tombé, et Je réparerai ses fentes, et Je relèverai ce qui est détruit et Je le rebâtirai comme aux jours d'autrefois, afin qu'ils conquièrent le reste d'Édom et tous les peuples nommés d'après Mon nom ; ainsi parle Jahveh qui fait ces choses.

LXX : En ce jour-là Je relèverai le tabernacle de David qui est tombé, et Je rebâtirai ses débris, et Je relèverai ses ruines, et Je le rebâtirai comme aux jours d'autrefois, afin que se mettent en quête le reste des hommes et toutes les nations auxquelles est donné Mon nom, dit le Seigneur qui fait toutes ces choses.
 »
18 lesquelles sont connues dès longtemps. 19 C'est pourquoi j'estime qu'il ne faut point importuner ceux des Gentils qui se convertissent à Dieu, 20 mais leur écrire pour qu'ils s'abstiennent des souillures des idoles, et de l'impudicité, et de tout animal étouffé, et du sang
Sur ces quatre points la loi de Moïse renfermait des interdictions formelles (voyez v. 29) ; et elle créait ainsi entre les chrétiens d'origine juive, qui, sous son régime, avaient contracté des habitudes conformes à ses prescriptions, et les chrétiens d'origine païenne qui n'avaient pas été accoutumés à envisager du même œil les points en question, une opposition qui, dans la vie ordinaire, devait se traduire par d'inévitables conflits.
;
21 car, dès les temps anciens, Moïse a, dans chaque ville, ses prédicateurs, puisqu'on le lit chaque sabbat dans les synagogues. » 22 Alors il parut bon aux apôtres et aux anciens, avec toute l'église, de choisir parmi eux, pour les envoyer à Antioche avec Paul et Barnabas, Judas appelé Barsabbas
Ce qui en araméen signifie fils de Sabba.
, et Silas, hommes considérés parmi les frères,
23 après avoir écrit, pour être remis par eux : « Les apôtres et les anciens, frères, aux frères d'entre les Gentils qui sont à Antioche, et en Syrie, et en Cilicie, salut ! 24 Ayant appris que quelques-uns des nôtres vous ont troublés en vous tenant des discours qui ont bouleversé vos âmes, sans avoir reçu de nous aucun mandat, 25 il nous a paru bon, après nous être réunis tous ensemble, de choisir des représentants pour vous les envoyer avec nos bien-aimés Barnabas et Paul, 26 ces hommes qui exposent leurs vies pour le nom de notre seigneur Jésus-Christ. 27 Nous avons donc envoyé Judas et Silas, qui vous diront aussi de bouche les mêmes choses ; 28 car il a paru bon à l'esprit saint et à nous de ne vous imposer aucune charge nouvelle, sauf sur ces points-ci, qui sont indispensables : 29 c'est que vous vous absteniez des viandes sacrifiées aux idoles
Sur ces viandes, dont la loi de Moïse interdisait l'usage (Exode.34.15), voyez 1Cor.8.1.
, et de sang, et d'animaux étouffés
La loi de Moïse défendait aux Juifs de se nourrir du sang des animaux (Lévitiq.3.17 ; 17.10-14), par conséquent de manger ceux qui, ayant été étouffés, n'en avaient pas été préalablement débarrassés.
, et d'impudicité
Il est probable, d'après la nature des interdictions précédentes, que celle-ci s'applique à certaines unions qui, rangées par la loi de Moïse au rang des rapports illicites entre les sexes, étaient considérées comme légitimes par les païens.
, toutes choses contre lesquelles vous vous trouverez bien de vous tenir en garde. Portez-vous bien ! »
30 Eux donc, ayant pris congé, descendirent à Antioche, et, après avoir réuni la multitude, ils remirent la lettre. 31 Or, après l'avoir lue, ils furent réjouis de l'encouragement qu'elle renfermait. 32 Judas et Silas, qui étaient aussi prophètes, parlèrent longuement aux frères pour les encourager et les fortifier ; 33 puis, après être demeurés un certain temps, ils prirent en paix congé des frères pour revenir auprès de ceux qui les avaient envoyés. 34 [Or il parut bon à Silas de demeurer là, et Judas seul partit.
Verset absent dans le vaticanus.
]
35 Mais Paul et Barnabas restèrent à Antioche, enseignant et annonçant, avec beaucoup d'autres, la bonne nouvelle de la parole du Seigneur. 36 Or, au bout de quelques jours, Paul dit à Barnabas : « Retournons visiter les frères dans toutes les villes où nous avons annoncé la parole du seigneur, pour voir dans quel état ils se trouvent. » 37 Or Barnabas voulait prendre aussi avec eux Jean qui est appelé Marc, 38 mais Paul croyait convenable de ne point prendre avec eux celui qui s'était détaché d'eux en Pamphylie, et qui ne les avait pas secondés dans leur œuvre. 39 Or, il en résulta de l'irritation, en sorte qu'ils se séparèrent l'un de l'autre, et que Barnabas, prenant Marc avec lui, s'embarqua pour l'île de Chypre. 40 Paul, de son côté, ayant fait choix de Silas, partit, après avoir été recommandé à la grâce du Seigneur par les frères, 41 et il parcourait la Syrie et la Cilicie, en fortifiant les églises ;
Copyright information for FrePGR