Acts 22

« Frères et pères, écoutez la justification que je viens vous présenter. » Quand ils entendirent qu'il les haranguait en hébreu, ils redoublèrent de tranquillité, et il dit : « Je suis Juif, né à Tarse en Cilicie, mais élevé dans cette ville-ci, où j'ai été exactement instruit aux pieds de Gamaliel dans la loi de nos pères, et où je me suis montré zélateur de Dieu comme tous vous l'êtes aujourd'hui ; aussi ai-je persécuté cette doctrine à mort, enchaînant et jetant en prison hommes et femmes, comme le grand prêtre et tout le corps des anciens m'en rendaient aussi le témoignage. En outre, ayant reçu d'eux des lettres pour les frères, je m'en allais à Damas, afin de ramener aussi à Jérusalem, chargés de chaînes, ceux qui se trouvaient là, pour qu'ils fussent punis ; mais, pendant que j'étais en route, et comme j'approchais de Damas, tout à coup, vers midi, une grande lumière rayonna du ciel tout autour de moi, et je tombai sur le sol, et j'entendis une voix qui me disait : « Saul, Saul, pourquoi me persécutes-tu ? » Et je répliquai : « Qui es-tu, Seigneur ? » Et il me dit : « Je suis Jésus le Nazoréen que tu persécutes. » Or ceux qui étaient avec moi virent bien la lumière, mais ils n'entendirent pas la voix de celui qui me parlait. 10 Et je dis : « Que dois-je faire, Seigneur ? » Et le Seigneur me dit : « Lève-toi, et rends-toi à Damas, et là on te parlera de tout ce qu'il t'est ordonné de faire. » 11 Or, comme je ne voyais rien à cause de l'éclat de cette lumière, ce fut en me conduisant par la main que mes compagnons me firent entrer à Damas. 12 Cependant un certain Ananias, homme pieux selon la loi et auquel tous les Juifs de l'endroit rendaient un bon témoignage, 13 vint auprès de moi, et, s'étant approché, il me dit : « Saul, mon frère, regarde. » Et à ce moment même je le regardai. 14 Puis il me dit : « Le Dieu de nos pères t'a élu d'avance pour que tu connusses Sa volonté, que tu visses le juste, et que tu entendisses les paroles de sa bouche, 15 parce que tu lui serviras de témoin auprès de tous les hommes pour ce que tu as vu et entendu. 16 Et maintenant pourquoi tardes-tu ? Lève-toi pour recevoir dans le baptême l'ablution de tes péchés, en invoquant son nom. » 17 Or, lorsque je fus retourné à Jérusalem, il m'advint, comme je priais dans le temple, de me trouver en extase, 18 et de le voir qui me disait : « Hâte-toi, et sors promptement de Jérusalem, parce qu'ils ne recevront pas ton témoignage sur moi. » 19 Et je dis : « Seigneur, ils savent que je faisais emprisonner et battre de verges dans les synagogues ceux qui croient en toi, 20 et, lorsque fut versé le sang d'Etienne ton témoin, moi-même j'étais aussi présent, applaudissant avec les autres et gardant les vêtements de ceux qui le faisaient mourir. » 21 Et il me dit : « Va, car je t'enverrai au loin vers les Gentils…  » 22 Mais, après l'avoir écouté jusques à cette parole, ils élevèrent la voix en disant : « Ôte cet individu de dessus la terre, car il ne devrait pas vivre. » 23 Et comme ils poussaient des cris, et se débarrassaient de leurs vêtements, et lançaient de la poussière en l'air, 24 le commandant ordonna qu'on le fît entrer au quartier, après avoir enjoint qu'on lui donnât la question à coups de fouet, afin d'apprendre pour quel motif ils criaient ainsi contre lui. 25 Mais, lorsqu'on l'eut exposé aux lanières, Paul dit au centurion qui se trouvait présent : « Est-ce qu'il vous est permis de flageller un citoyen romain, et encore sans jugement ? » 26 Ce que le centurion ayant ouï, il vint au commandant lui en faire rapport en disant : « Que vas-tu faire ? Car cet homme est Romain. » 27 Et le commandant étant venu lui dit : « Dis-moi, es-tu Romain ? » Et il dit : « Oui. » 28 Sur quoi le commandant reprit : « Pour moi, c'est au prix d'une grosse somme que j'ai acquis ce titre de citoyen. » Et Paul dit : « Quant à moi, je le possède par ma naissance. » 29 En conséquence ceux qui devaient lui donner la question s'éloignèrent immédiatement de lui, et le commandant fut effrayé en réfléchissant qu'il était Romain, et qu'il l'avait fait charger de chaînes. 30 Mais le lendemain, voulant savoir exactement à quoi s'en tenir sur ce dont il était accusé par les Juifs, il lui fit ôter ses chaînes, et ordonna que les grands prêtres et tout le sanhédrin se rassemblassent, et, ayant fait descendre Paul avec lui, il le plaça au milieu d'eux.
Copyright information for FrePGR