Acts 5

Mais un homme nommé Ananias, avec Sapphira sa femme, vendit une propriété, et il retint le prix de complicité avec sa femme, et, en ayant apporté une partie, il la déposa aux pieds des apôtres. Mais Pierre dit : « Ananias, pourquoi Satan a-t-il rempli ton cœur, pour que tu mentisses à l'esprit saint en retenant le prix du fonds de terre ? Est-ce qu'invendu, il ne te demeurait pas, et vendu, n'était-il pas à ta disposition ? Pourquoi as-tu pris ce parti en ton cœur ? Ce n'est pas aux hommes que tu as menti, mais à Dieu. » Or, en entendant ces paroles, Ananias tomba et expira. Et une grande crainte se répandit parmi tous les auditeurs. Cependant les plus jeunes s'étant levés l'enveloppèrent d'un linceul, et, l'ayant emporté, ils l'enterrèrent. Or il arriva, après un intervalle d'environ trois heures, que sa femme, ignorant ce qui était advenu, entra ; et Pierre s'adressant à elle : « Dis-moi si c'est pour ce prix-là que vous avez vendu le fonds de terre ? » Et elle dit : « Oui, c'est pour ce prix-là. » Sur quoi Pierre dit : « Pourquoi vous êtes-vous concertés pour tenter l'esprit du Seigneur ? Voici, les pieds de ceux qui ont enterré ton mari sont à la porte, et ils t'emporteront aussi. » 10 Or elle tomba aussitôt à ses pieds, et elle expira ; mais les jeunes gens étant entrés la trouvèrent morte, et, l'ayant emportée, ils l'enterrèrent auprès de son mari. 11 Et une grande crainte se répandit dans toute l'église, et parmi tous ceux qui entendaient parler de ces choses. 12 Or il se faisait par les apôtres de nombreux miracles et de nombreux prodiges parmi le peuple ; et ils se tenaient tous ensemble dans le portique de Salomon ; 13 toutefois aucun des autres n'osait s'attacher à eux, mais le peuple les exaltait. 14 Cependant il s'agrégeait toujours plus de gens qui croyaient au Seigneur, des multitudes d'hommes et de femmes ; 15 en sorte que l'on apportait les malades même dans les rues, et qu'on les plaçait sur des couchettes et des grabats, afin que, au passage de Pierre, son ombre tout au moins couvrît quelqu'un d'eux. 16 Or la multitude des villes voisines accourait aussi à Jérusalem, apportant des malades et des gens tourmentés par des esprits impurs, qui tous étaient guéris. 17 Mais le grand prêtre s'étant levé, ainsi que tous les adhérents qui formaient le parti des sadducéens, ils furent remplis de jalousie ; 18 et ils mirent les mains sur les apôtres, et ils les jetèrent dans une prison publique. 19 Mais un ange du Seigneur ouvrit de nuit les portes de la prison, et, les en ayant tirés, il dit : 20 « Allez, et, vous tenant dans le temple, annoncez au temple toutes les paroles de cette vie. » 21 Ce qu'ayant ouï, ils entrèrent au point du jour dans le temple, et ils enseignaient. Cependant le grand prêtre et ses adhérents s'étant réunis convoquèrent le sanhédrin et toute l'assemblée sénatorienne des fils d'Israël, et ils envoyèrent à la prison, pour qu'on les amenât. 22 Mais, quand les satellites furent arrivés à la prison, ils ne les y trouvèrent point, et ils revinrent faire leur rapport, en disant : 23 « Nous avons trouvé la prison fermée avec le plus grand soin, et les gardes debout devant les portes, mais, après avoir ouvert, nous n'avons trouvé dedans personne, » 24 Quand le chef des gardes du temple et les grands prêtres eurent ouï ces paroles, ils étaient incertains, par rapport à eux, de ce que cela deviendrait. 25 Mais quelqu'un étant survenu leur fit ce rapport : « Voici, les hommes que vous avez mis en prison sont dans le temple et ils enseignent le peuple. » 26 Alors le chef des gardes étant parti avec ses satellites les ramena toutefois sans violence, car ils craignaient d'être lapidés par le peuple, 27 et, les ayant amenés, ils les firent comparaître devant le sanhédrin. Et le grand prêtre les interrogea en disant : 28 « Nous vous avons formellement défendu d'enseigner en ce nom-là, et voici, vous avez rempli Jérusalem de votre enseignement, et vous voulez faire retomber sur nous le sang de cet homme-là. » 29 Mais Pierre et les apôtres répliquèrent : « Il faut obéir à Dieu plutôt qu'aux hommes. 30 Le Dieu de nos pères a ressuscité Jésus que vous aviez tué en le pendant au bois ; 31 c'est lui que Dieu a élevé à Sa droite comme prince et sauveur, pour donner à Israël la repentance et la rémission des péchés ; 32 et c'est en sa personne que nous avons été témoins de ce que nous venons de dire, et Dieu a donné l'esprit saint à ceux qui lui obéissent. » 33 Ce qu'ayant ouï, ils en étaient furieux, et ils voulaient les faire périr. 34 Mais un certain pharisien, nommé Gamaliel
Le même sans doute qui fut le maître de l'apôtre Paul avant sa conversion (Actes.22.3), et probablement aussi celui qui a possédé parmi les Juifs une grande renommée, sous le nom de Rabban Gamaliel le vieux.
, docteur de la loi fort estimé de tout le peuple, se leva dans le sanhédrin et demanda qu'on fit sortir pour un instant ces hommes ;
35 puis il leur dit : « Israélites, prenez garde à ce que vous allez faire relativement à ces hommes-là. 36 En effet, il y a quelque temps qu'a surgi Theudas
Rien de plus fréquent à cette époque, comme on l'apprend de l'historien Josèphe, que les révoltes partielles en Palestine ; lui-même rapporte (Antiq. XX, 51) que sous Cuspius Fadus, gouverneur de Judée l'an 44 de l'ère chrétienne, un certain charlatan nommé Theudas, qui se donnait pour prophète, entraîna une nombreuse multitude, dont la plus grande partie fut massacrée par une troupe de cavaliers que Fadus avait mise à sa poursuite, tandis que les autres furent faits prisonniers ; Theudas lui-même, pris vivant, eut la tête tranchée. Si ce n'est pas celui dont parle Gamaliel, il y a eu deux révoltés du même nom dont l'histoire est toute semblable : l'un qui vivait trente ans environ avant le discours prononcé par Gamaliel, puisqu'il aurait précédé Judas le Galiléen (voyez la note suivante), l'autre qui, d'après le récit de Josèphe, parut environ dix ans après.
, qui se donnait pour un personnage important et auquel s'étaient ralliés environ quatre cents hommes ; il a été tué, et tous ceux qui l'avaient suivi ont été mis en déroute et se sont réduits à rien.
37 Après celui-là a surgi Judas le Galiléen, à l'époque du recensement
Ce fut l'an 6 de l'ère chrétienne qu'eut lieu ce recensement (cf. Luc.2.2), qui provoqua en effet, comme le raconte Josèphe (Antiq. XVIII, 41), un soulèvement populaire à la tête duquel se plaça Judas appelé le Galiléen, mais qui était né à Gamala en Gaulonite. Josèphe ne dit rien du sort qu'éprouva ce chef de parti ; il raconte seulement que ses adhérents, de nouveau réunis sous son fils, combattirent plus tard les Romains.
, et il a entraîné du monde après lui ; lui aussi a péri, et tous ceux qui l'avaient suivi ont été dispersés.
38 Et maintenant je vous dis : Renoncez à vous occuper de ces hommes-là, et laissez-les aller, — car si cette entreprise ou cette œuvre vient des hommes, elle sera détruite, 39 mais si elle vient de Dieu, vous ne pourrez les détruire, — de peur de vous montrer aussi les adversaires de Dieu. » 40 Or ils se laissèrent persuader par lui, et ayant rappelé les apôtres, ils leur ordonnèrent, après les avoir fait fustiger, de ne point parler au nom de Jésus et ils les relâchèrent. 41 Pour eux donc, ils se retiraient joyeux de devant le sanhédrin, parce qu'ils avaient été jugés dignes d'être traités avec ignominie pour le nom ; 42 et ils ne cessaient, chaque jour, d'enseigner et d'annoncer la bonne nouvelle de Christ Jésus, dans le temple et dans les maisons.
Copyright information for FrePGR