Daniel 2

Et la seconde année du règne de Nébucadnézar, Nébucadnézar eut des songes. Et son esprit était agité, et il avait perdu le sommeil. Et le roi ordonna de convoquer les devins et les enchanteurs, et les mages et les Chaldéens pour qu'ils exposassent au roi ses songes ; et ils vinrent et se présentèrent devant le roi. Et le roi leur dit : J'ai eu un songe, et mon esprit s'agite pour avoir la connaissance de ce songe. Et les Chaldéens dirent au roi en langue araméenne : O roi, puisses-tu vivre éternellement ! dis le songe à tes serviteurs, et nous t'en découvrirons le sens. Le roi répondit et dit aux Chaldéens : La parole est émanée de moi ! Si vous ne me faites connaître le songe et sa signification, vous serez coupés par morceaux, et vos maisons seront changées en tas de fumier. Mais si vous m'exposez le songe et sa signification, vous recevrez de moi des dons et des largesses, et de grands honneurs ; indiquez-moi donc quel est le songe, et quel en est le sens ! Ils répondirent de nouveau, et dirent : Que le roi dise le songe à ses serviteurs, et nous en découvrirons le sens. Le roi répondit et dit : Je comprends, à en être certain, que c'est du temps que vous voulez gagner, par la raison que vous voyez que la parole est émanée de moi. Si donc vous ne me faites pas connaître le songe, c'est là votre unique but, et vous vous êtes entendus pour me débiter des mensonges et des faussetés, jusqu'à ce que le moment ait changé : ainsi, racontez-moi le songe, et je saurai que vous êtes capables de m'en donner l'explication. 10 Les Chaldéens répliquèrent devant le roi, et dirent : Sur la terre sèche il n'est personne qui soit en état d'exposer la chose énoncée par le roi : aussi, jamais roi, quelque grand et puissant qu'il fût, n'a exigé chose pareille d'aucun devin, enchanteur et Chaldéen. 11 La chose qu'exige le roi est trop difficile, et pour la découvrir au roi il n'y en a pas d'autre que les dieux qui n'habitent pas au milieu des mortels. 12 A cause de cela le roi se mit en colère, et fut fort courroucé, et il ordonna de faire périr tous les sages de Babel. 13 Et l'édit fut promulgué, et les sages devaient être mis à mort ; et l'on cherchait Daniel et ses compagnons pour les mettre à mort. 14 Alors Daniel fit une réponse sage et prudente à Arioch, chef des satellites du roi, qui était sorti pour mettre à mort les sages de Babel. 15 Prenant la parole il dit à Arioch, général du roi : Pourquoi cet édit sévère de par le roi ? Alors Arioch fit connaître à Daniel ce qui en était. 16 Et Daniel entra, et pria le roi de lui accorder un délai et la permission de donner au roi l'explication. 17 Puis Daniel se rendit dans sa maison, et informa Hananias, Misaël, et Azarias, ses compagnons, de l'état des choses : 18 qu'il leur fallait implorer la miséricorde du Dieu du ciel au sujet de ce mystère, afin que Daniel et ses compagnons ne périssent pas avec les autres sages de Babel. 19 Après cela, dans une vision nocturne le mystère fut dévoilé à Daniel ; puis Daniel bénit le Dieu du ciel. 20 Daniel prit la parole et dit : Béni soit le nom de Dieu de l'éternité à l'éternité ! car Il a, oui, Il a sagesse et puissance ! 21 C'est lui qui opère les vicissitudes des temps et des époques, qui dépose des rois, et élève des rois, qui accorde la sagesse aux sages, et l'intelligence à ceux qui savent comprendre. 22 Il met à nu les profondeurs et les secrets, Il pénètre ce qui est ténébreux, et la lumière demeure auprès de lui. 23 A toi, Dieu de mes pères, j'élève mes actions de grâces et mes louanges, parce que tu m'as accordé la sagesse et la force, et que tu m'as révélé ce que je te demandais ; car tu nous as révélé la pensée du roi. 24 Ensuite de cela Daniel entra chez Arioch, à qui le roi avait donné l'office de faire périr les sages de Babel ; il alla et lui parla ainsi : Ne fais point périr les sages de Babel ! Introduis-moi auprès du roi, et j'exposerai au roi l'explication. 25 Alors Arioch en hâte introduisit Daniel auprès du roi, auquel il parla en ces termes : J'ai trouvé un homme parmi les captifs de Juda, qui présentera au roi l'explication. 26 Le roi répondit et dit à Daniel dont le nom était Beltsazar : Es-tu à même de me dire quel songe j'ai eu, et quel en est le sens ? 27 Daniel répondit en présence du roi et dit : « Le mystère qui est l'objet de la demande du roi, ni sages, ni enchanteurs, ni devins, ni mages ne sont capables de le dévoiler au roi. 28 Mais il est dans le ciel un Dieu qui dévoile les mystères, et Il révèle au roi Nébucadnézar ce qui aura lieu dans la suite des temps. Voici le songe et la vision qui se sont présentés à ton esprit, pendant que tu étais couché. 29 O roi, tes pensées se sont élevées en toi pendant que tu étais couché, et se sont portées sur ce qui arrivera après ce temps-ci ; et Celui qui dévoile les mystères, t'a révélé l'avenir. 30 Quant à moi, ce n'est point par une sagesse que j'aurais de plus que tous les vivants, que ce mystère m'a été dévoilé, mais c'est afin que le sens en soit découvert au roi, et que tu comprennes les pensées de ton cœur. 31 O roi, tu avais une vision, et voici, [tu voyais] une grande figure ; cette figure était immense, et elle avait un éclat extraordinaire ; elle était debout devant toi, et son aspect était formidable. 32 La figure était ainsi composée : elle avait la tête d'or fin, la poitrine et les bras d'argent, le ventre et les hanches d'airain, 33 les jambes de fer, les pieds en partie de fer, et en partie d'argile. 34 Tu regardais, regardais, quand sans l'aide de mains se détacha une pierre qui frappa la figure à ses pieds qui étaient de fer et d'argile, et les mit en pièces. 35 Alors, à ce seul coup, fer, argile, airain, argent et or furent pulvérisés, et devinrent comme la balle qui s'élève de l'aire au blé, et le vent les emporta, et on n'en retrouva point de traces ; et la pierre qui avait frappé la figure, devint une grande montagne, et remplit toute la terre. 36 Tel est le songe, et nous allons en exposer le sens devant le roi. 37 Tu es, ô roi, le roi des rois, à qui le Dieu du ciel a donné l'empire, la puissance et la force et la gloire ; 38 et partout où habitent des enfants des hommes, des bêtes des champs et des oiseaux du ciel, Il les a remis entre tes mains, et t'a fait le souverain d'eux tous ; c'est toi qui es la tête d'or. 39 Et après toi s'élèvera un autre empire, moindre que toi, puis un troisième et autre empire d'airain qui dominera sur toute la terre. 40 Et un quatrième empire aura la force du fer ; de même que le fer brise et fracasse tout, oui, comme un fer qui met en pièces, il fracassera et pulvérisera le tout. 41 Quant à ce que tu as vu les pieds et les orteils être en partie d'argile de potier, en partie de fer, c'est que ce sera un empire divisé ; mais il y aura en lui quelque chose de la force du fer ; car tu as vu le fer allié avec l'argile. 42 Quant aux orteils qui étaient en partie de fer et en partie d'argile, c'est que cet empire en partie sera fort, et en partie fragile. 43 Quant à ce que tu as vu le fer mêlé à l'argile, c'est qu'ils s'allieront entre eux par le mélange de races d'hommes, mais ils ne seront pas adhérents entre eux, voici, ce sera comme le fer qui ne s'allie pas avec l'argile. 44 Mais dans les temps de ces mêmes rois, le Dieu du ciel élèvera un empire éternellement indestructible, et dont la souveraineté ne sera dévolue à aucun autre peuple ; il pulvérisera et anéantira tous ces empires ; mais lui-même il subsistera éternellement, 45 comme tu as vu une pierre sans l'aide de mains se détacher de la montagne, et mettre en pièces le fer, l'airain, l'argile, l'argent et l'or. Le grand Dieu a fait connaître au roi ce qui arrivera après ce temps-ci ; et le songe est véridique, et l'explication en est fidèle. » 46 Alors le roi Nébucadnézar tomba sur sa face, et se prosterna devant Daniel, et commanda de répandre devant lui des offrandes et des parfums. 47 Le roi répondit à Daniel, et dit : Il est vrai ! votre Dieu est le Dieu des dieux, et le Souverain des rois, et c'est lui qui dévoile les mystères, puisque tu as été capable de me dévoiler ce mystère. 48 Alors le roi éleva Daniel, et lui fit des dons nombreux et considérables, et il l'établit gouverneur de toute la province de Babel, et chef de tous les sages de Babel. 49 Mais sur la prière de Daniel le roi préposa à l'administration de la province de Babel, Sadrach, Mésach et Abednégo ; et Daniel fut dans la Porte du roi.
Copyright information for FrePGR