Ecclesiastes 10

Des mouches mortes font exhaler une odeur fétide à l'huile du parfumeur ; un peu de folie a la prépondérance sur la sagesse et l'honneur. La raison du sage est à sa droite ; la raison du fou est à sa gauche. Quelle que soit la voie que suive le fou, il manque de sens, et il dit à chacun qu'il est un fou. Si la colère du souverain s'élève contre toi, ne cède pas la place, car le calme fait céder de grands péchés. Il est un mal que j'ai vu sous le soleil, par l'effet d'une méprise qui procède du prince : la folie est placée en très haut lieu, et des riches sont assis en lieu bas. J'ai vu des esclaves montés sur des chevaux, et des princes marchant à pied comme des esclaves. – Celui qui creuse une fosse, y tombera ; et celui qui fait une brèche à un mur, sera mordu par un serpent. Celui qui remue des pierres, s'y fera mal, et celui qui fend du bois, se risque ; 10 si le fer est émoussé, et qu'il n'en affile pas le tranchant, il lui faudra un effort plus grand ; mais la sagesse a l'avantage de donner l'adresse. 11 Si le serpent mord quand il n'est pas enchanté, l'enchanteur ne sert à rien. – 12 Les discours de la bouche du sage ont la grâce ; mais le fou est la victime de ses propres lèvres ; 13 le début des paroles de sa bouche est folie, et la fin de son discours est un délire malfaisant. 14 Et le fou prodigue les paroles ; [cependant] l'homme ignore l'avenir, et qui lui découvre ce qui aura lieu après lui ? 15 Le travail du fou le fatigue, car il ne sait pas trouver le chemin de la ville. – 16 Malheur à toi, pays, qui as pour roi un enfant, et dont les princes se mettent à table dès le matin ! 17 Bonheur à toi, pays, qui as pour roi un fils de noble race, et dont les princes se mettent à table en temps convenable, pour se restaurer, et non pour boire ! 18 Quand il y a paresse, la charpente se disloque ; et, quand les mains sont lâches, le logis a des voies d'eau. – 19 On apprête un festin pour se réjouir, et le vin égaie les vivants ; et l'argent répond à tout. – 20 Même dans ta pensée ne maudis pas le roi ; et au fond de la chambre où tu couches, ne maudis pas le riche ! Car l'oiseau du ciel emportera tes propos, et le volatile ailé publiera tes discours.
Copyright information for FrePGR