Ecclesiastes 11

Jette ton pain à la surface des eaux, car longtemps après tu le retrouveras ; fais-en part à sept et même à huit ; car tu ne sais pas quelle calamité il y aura sur la terre. Quand les nuages sont pleins de pluie, ils la versent sur la terre ; et, que l'arbre tombe vers le sud ou vers le nord, il reste là, où il est tombé. – Celui qui observe le vent, ne sèmera point ; et celui qui regarde les nuages, ne récoltera point. – De même que tu ignores quelle est la route du vent, et comment les os se forment dans le sein de la femme enceinte de même tu ne saurais connaître l'œuvre de Dieu qui fait toutes choses. Dès le matin sème tes semences, et au soir ne laisse pas ta main oisive ! Car tu ne sais si c'est l'une ou l'autre qui réussira, ou si toutes deux elles sont également bonnes. La lumière est douce, et c'est un bonheur pour les yeux de voir le soleil. Car, lors même que l'homme vit un grand nombre d'années, il trouve de la joie dans toutes ; il se souvient d'ailleurs qu'il y aura bien des jours sombres, et que tout l'avenir est une vanité. Réjouis-toi, jeune homme, pendant ton jeune âge, et laisse ton c{\oe}ur être heureux pendant les jours de ta jeunesse ; et suis la voie que te montre ton c{\oe}ur, et le regard de tes yeux. Sache en même temps que sur toutes ces choses Dieu t'appellera au jugement. 10 Et bannis le chagrin de ton c{\oe}ur, et éloigne les maux de ton corps ! Car la jeunesse et l'aurore sont un souffle.
Copyright information for FrePGR