Esther 5

Et le troisième jour Esther prit son costume de reine et se présenta dans la cour intérieure du palais royal vis-à-vis de la demeure du roi. Et le roi était assis sur son trône royal dans le palais royal, en face de l'entrée du palais. Et quand le roi vit la reine Esther arrêtée dans la cour, elle trouva grâce à ses yeux ; et le roi tendit vers Esther le sceptre d'or qui était dans sa main, et Esther s'avança et toucha le bout du sceptre. Et le roi lui dit : Que veux-tu, reine Esther ? et qu'est-ce que tu demandes ? quand ce serait la moitié de mon royaume, tu l'obtiendrais. Et Esther dit : Si le roi l'agrée, que le roi avec Aman vienne aujourd'hui au banquet que je lui ai préparé. Et le roi dit : Vite, allez chercher Aman pour faire ce qu'a dit Esther.

Le roi et Aman vinrent donc au banquet qu'Esther avait préparé.
Et le roi dit à Esther, lorsque l'on but le vin : Quelle est ta demande ? elle te sera accordée ; et quel est ton désir ? quand ce serait la moitié de mon royaume, il sera satisfait. Alors Esther répondit et dit : Voici ce que je demande et désire : Si j'ai trouvé grâce aux yeux du roi, et s'il plaît au roi de m'accorder ma demande et de satisfaire mon désir, que le roi avec Aman vienne au banquet que je veux préparer pour eux, et demain je ferai réponse à la question du roi. Et Aman sortit ce jour-là joyeux et de bonne humeur ; mais lorsqu'Aman aperçut Mardochée dans la porte du roi, sans qu'il se levât et se courbât devant lui, Aman fut rempli de fureur contre Mardochée. 10 Mais Aman se contint. Et arrivé à la maison, il manda ses amis et Zérès, sa femme. 11 Et Aman leur fit le détail de sa magnifique opulence, du nombre de ses fils, et de toute la grandeur que le roi lui avait donnée, et du rang où il l'avait élevé plus haut que les Grands et les serviteurs du roi. 12 Aman dit encore : Bien plus, la reine Esther m'a admis avec le roi au banquet qu'elle nous a donné, sans personne autre que moi, et même pour demain je suis invité chez elle avec le roi. 13 Mais tout cela m'est indifférent tant que je vois Mardochée, le Juif, assis dans la porte du roi. 14 Alors Zérès, sa femme et tous ses amis lui dirent : Que l'on dresse un poteau, haut de cinquante coudées, et demain demande au roi qu'on y pende Mardochée, puis tu accompagneras le roi au festin, content. Et la proposition plut à Aman, qui fit dresser le poteau.
Copyright information for FrePGR